Incendie à Montpellier : le poste de police Nord avait déjà été visé

ENQUÊTE. Le poste de la police nationale des quartiers Nord de Montpellier, implanté au numéro 500 de l’avenue de Louisville, dans la cité ouest de la Mosson-la Paillade à Montpellier endommagé par un incendie vers 3h30 dans la nuit de dimanche à ce lundi avait déjà été la cible d’un acte criminel, entre vendredi 13 octobre, 19h -heure de fermeture- et lundi 16 octobre, 8h30, heure d’ouverture.

Le commissariat Nord est, en effet fermé le week-end, la nuit et les jours fériés. Des débris calcinés et des mèches enflammées avaient été récupérés lundi 16 octobre devant le bâtiment de la police nationale.

Un cocktail Molotov a été lancé sur la façade et un tas de cartons déposés devant la porte d’entrée a été volontairement enflammé, détruisant le digicode, les caméras de vidéosurveillance, la porte d’accès et noircissant un pan important de la façade.

Le syndicat Unité SGP FO-Police dénonce ce lundi après-midi ces actes de vandalisme, qui visent un symbole fort de l’État. L’enquête sur ces deux actes criminels non revendiqués pour l’heure et qui pourraient être l’oeuvre d’un même ou de mêmes auteurs est activement menée par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.

Le bureau de police Nord de Montpellier est fermé au public jusqu’à nouvel ordre.

>> À LIRE AUSSI : https://e-metropolitain.fr/2017/10/23/montpellier-cock…ommissariat-nord/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *