Exposition à Montpellier : Ralph Gibson, le maître de la photographie contemporaine

ÉVÉNEMENT. Le Pavillon Populaire à Montpellier conclut sa saison américaine avec un véritable événement en accueillant le maître de la photographie contemporaine Ralph Gibson. Avec The Trilogy, il a révolutionné l’histoire du livre photographique et influencé les générations suivantes de photographes. À voir absolument jusqu’au 7 janvier prochain.

« Les trois livres constituant The Trilogy ont été comme un coup de tonnerre dans l’édition photographique. Il y a eu un avant et un après. Cela a été un bouleversement pour les livres photographiques et le renouveau de la photographie américaine ». Gilles Mora ne cache nullement sa joie d’accueillir Ralph Gibson. Et il aurait tort de s’en priver. Une nouvelle fois, le directeur artistique du Pavillon Populaire a frappé fort avec cette exposition qui présente un triple intérêt.

Cinéma de la Nouvelle vague

Tout d’abord en présentant au grand public le travail de Ralph Gibson entre les années 1970 et 1974. Des photographies fascinantes et envoutantes qui, à l’époque aux États-Unis, prennent le contre-pieds de toute la période documentaire. Les tirages d’une grande qualité subliment le noir et blanc déjà somptueux et révèlent le regard de Ralph Gibson. Un oeil influencé par le cinéma de la Nouvelle vague. On croise ainsi un couple à bout de souffle, dans un coin Anna Karina semble nous tendre la main, tandis que plus loin se murmure « Et mes fesses ? Tu les aimes mes fesses ? ». Les photographies de Ralph Gibson marient puissance et subtilité. Et c’est avec beaucoup de finesse qu’il capture à merveille le corps nu des femmes avec la douceur d’une plume glissant un jour au bord de la mer…

La révolution The Trilogy

À la fin des années 60, Ralph Gibson présente à plusieurs éditeurs son projet de livre artistique. Face à leurs refus, il décide de monter Lustrum Press afin d’autopublier ce qui deviendra The Trilogy. Une série de trois ouvrages désormais majeurs dans l’histoire de la photographie américaine et donc de l’édition. Pour la première fois, la photographie n’était pas utilisée comme un outil documentaire en complément d’un texte. Ce dernier disparaissait pour laisser parler l’image à travers un engagement total. The Somnambulist (1970), Déjà-Vu (1973) et Days at Sea (1974) propulsent Ralph Gibson au rang de maître de la photographie. D’Yves Guillot à Larry Clark, en passant par Mary Ellen Mark, David Seymour ou Bernard Plossu nombreux seront par la suite influencés par son oeuvre.

Réédition de The Trilogy en un seul ouvrage

L’exposition présente pour la première fois dans un musée l’ensemble des tirages issus de The Trilogy. Une découverte également pour Ralph Gibson. Le Pavillon Populaire a mis un soin tout particulier à respecter, sur les murs, la mise en page des trois ouvrages. Les 130 images éclatent ainsi dans la blancheur de la grande salle. Impossible de ne pas y être sensible et de s’immerger dans les clichés. Pour prolonger cet envoûtement, les éditions Hazan, en association avec la Ville de Montpellier, publient la réédition des trois volumes de The Trilogy, réunis en un seul, en respectant la maquette d’origine.

>> Informations pratiques : Ralph Gibson, La Trilogie, 1970-1974, à voir jusqu’au 7 janvier 2018 au Pavillon Populaire. Entrée libre. Du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h.
La Trilogie aux éditions Hazan en vente au Pavillon Populaire (200 pages, 35 €).

Visites guidées hebdomadaires
Gratuites sans réservation :
• les vendredis à 16h : visite découverte,
• les samedis à 14h30 et 16h : visite qui prend son temps,
• les dimanches à 11h.
Visites guidées pour les groupes
Sur rendez-vous gratuites
Réservation obligatoire par mail : visites@ville-montpellier.fr
Visites libres pour les groupes
Réservation obligatoire par mail : visites@ville-montpellier.fr
Visites en familles du 23 octobre au 5 novembre et du 23 décembre 2017 au 7 janvier 2018, sans réservation, gratuites
• les mercredis à 11h pour les enfants de 3 à 6 ans,
• les mercredis à 16h pour les enfants de 7 à 11 ans,
• les dimanches à 11h pour les enfants de 3 à 6 ans,
• les dimanches à 16h pour les enfants de 7 à 11 ans.
Visite pour les personnes aveugles et malvoyantes
Le mercredi 13 décembre à 16h.
Réservation gratuite et conseillée à l’adresse : visites@ville-montpellier.fr
Visite pour les personnes sourdes et malentendantes traduite en LSF
Le dimanche 3 décembre à 11h.
Réservation gratuite et conseillée à l’adresse : visites@ville-montpellier.fr
Visite olfactive
Le vendredi 5 janvier à 16h, sans réservation et gratuite.

1 Comment

  1. Pour faire simple quand on peut faire compliqué ? Je ne comprendrai jamais rien à ces artistes qui prétendent à l’être, sinon à s’autoproclamer et se plaire exclusivement à eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *