Ligue 1 : le MHSC espère confirmer à Saint-Étienne

FOOTBALL. Après avoir accroché Paris (0-0) et Monaco (1-1) puis épinglé Nice (2-0) le week-end dernier, Montpellier entend bien poursuivre sa belle série ce vendredi soir (20h45 sur Canal Plus Sport) en ouverture de la 10e journée du championnat de France à Saint-Étienne. Touché à la cuisse face aux Aiglons, Jérôme Roussillon (gêne musculaire à la cuisse gauche) ne sera pas du voyage dans le Chaudron. Il est remplacé dans le groupe par le jeune Morgan Poaty. Pedro Mendès fait son retour après avoir purgé sa suspension.

Le système à trois défenseurs centraux

Le passage à trois défenseurs centraux est incontestablement une réussite comme l’atteste Pedro Mendes « On a beaucoup plus d’assurance derrière. On est moins exposés défensivement. Plus tu es sécurisé derrière plus les attaquants se mettent dans le jeu défensivement et après on est prêt pour attaquer très bien ensemble ». De son côté Michel Der Zakarian reconnait également les bienfaits du système : « Cela a été la bonne configuration à travers nos trois derniers matchs. Saint-Étienne est une bonne équipe aussi, on va s’orienter là dessus. Après, on verra la disposition des joueurs et comment on va l’animer face à d’autres équipes organisées différemment ».

L’entraineur héraultais a toujours dit qu’il ne voulait pas figer l’équipe dans un schéma précis : « Certitude, je n’aime pas ce mot car il faut toujours se remettre en question. Après, de la confiance oui parce que quand tu fais de bons résultats tu en emmagasine et il faut l’entretenir à travers le travail, tout le temps ». Il ne veut donc pas limiter les derniers résultats à ce système : « Pourquoi on prend des points et on gagne contre Troyes et Nice ? On est sur quatre matchs sans défaite parce que dans l’état d’esprit tout le monde travaille pour le collectif ».

De nouvelles ambitions ?

Si les quatre derniers matchs ont réveillé l’optimisme des supporters et élevés les Montpelliérains à la 11e place, Michel Der Zakarian tempère : « Si on peut viser plus haut d’abord gardons l’état d’esprit que l’on affiche, continuons à rester solidaire, à travailler pour l’équipe… Si on a de la réussite et si on arrive à élever notre niveau de jeu pourquoi pas gagner d’autres matchs ». Pedro Mendes est sur la même longueur d’onde : « C’est trop tôt pour parler des ambitions. Il faut rester humble et prendre le maximum de points ».

Quand au risque de s’enflammer après les performances positives face au podium du précédent exercice l’entraîneur héraultais indique : « C’est notre rôle au staff d’insister. L’être humain est fait pour se relâcher. Quand tout le monde vous dit que vous êtes le plus beau, on se relâche. Pour l’instant, on n’est pas les plus beaux. Il faut continuer à travailler et être bon tous les matchs ».

L’épreuve du Chaudron

Michel Der Zakarian redoute les Stéphanois : « C’est une équipe solide qui a bien recruté. Aujourd’hui, ils ont un potentiel offensif très intéressant. Elle est difficile à manoeuvrer chez elle et ne prend pas beaucoup de but ». Saint-Étienne n’a en effet pris que 9 buts et fait partie des meilleures défenses du championnat. Offensivement, Loïs Donys, Jonathan Bamba (pour l’heure encore écarté du groupe), Romain Hamouma, Alexander Söderlund et l’ancien montpelliérain Rémy Cabella ont de quoi faire mal à la défense pailladine. Tout comme Bryan Dabo, auteur d’un retour en grâce avec l’arrivée de l’entraîneur portugais Oscar Garcia. Le milieu de terrain ne s’est pas entraîné de la semaine et est donc incertain pour ce soir. Seront également absent le capitaine Loïc Perrin, le latéral droit Ronaël Pierre-Gabriel et le défenseur central Florentin Pogba

« Saint-Étienne c’est un match difficile. C’est toujours compliqué de jouer dans le chaudron, il y a le public et une belle équipe en face » annonce comme une évidence Michel Der Zakarian. D’autant que les statistiques ne plaident pas en faveur de Montpellier. En 21 matchs à Geoffroy Guichard, les Pailladins ne l’ont emporté qu’une seule fois et obtenu deux matchs nuls. L’unique victoire étant survenue lors de la saison 95-96. Michel Der Zakarian était sur la pelouse et Franck Rizzeto, son adjoint actuellement, avait ouvert la marque.

10e journée de Ligue 1 Conforama : Saint-Étienne (3e, 17 pts) – Montpellier (11e, 12 pts). À partir de 20h40 sur Canal Plus Sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *