Hôpital de Lunel : équilibre financier selon la chambre régionale des comptes

RAPPORT. La chambre régionale des comptes d’Occitanie a examiné la gestion du centre hospitalier de Lunel pour les exercices 2009 et suivants. Le contrôle a porté sur les achats hospitaliers dans le cadre d’une enquête nationale conduite par les juridictions financières.
.
Le centre hospitalier de Lunel est un établissement de proximité dans son réseau de santé. Son activité est principalement fondée sur la filière gériatrique. Il a développé de nombreuses coopérations avec les différents acteurs publics et privés.
Sa situation financière tendue a rendu nécessaire la mise en place d’un contrat de retour à l’équilibre financier. Selon ce contrat, la maîtrise des achats est un des enjeux pour améliorer la situation financière de l’établissement.

Marchés en nombre réduit

Si les marchés passés restent en nombre réduit, leur connaissance reste toutefois limitée par un système d’information encore inadéquat. La fonction achat était dimensionnée à l’échelle d’un hôpital de proximité. Les fonctions d’achat, d’approvisionnement, ainsi que la cellule juridique étaient regroupées sous la responsabilité d’un même cadre.
Ce cadre était au centre d’un processus partenarial impliquant les prescripteurs et la direction. Cette organisation a permis la diffusion de la culture de la commande publique en interne.

Économies

À compter de 2013, l’établissement a recherché des économies, notamment par la mise
en place d’une politique interne « logistique équipements travaux », partiellement combinée au programme « Phare ». Il a également adhéré à un groupement de coopération sanitaire afin de mutualiser et massifier les achats.
Depuis, les marchés sont, à l’exception de besoins spécifiques, exclusivement pilotés par la structure de coopération. Cette solution, qui peut être appréciée à l’aune du plan action achats, a produit des résultats favorables au retour à l’équilibre financier de l’établissement. Toutefois, afin de faciliter les relations entre les établissements, les outils d’information et de pilotage restent à interconnecter.
Depuis le 30 juin 2016, le centre hospitalier de Lunel est membre du groupement
hospitalier de territoire Est-Hérault et Sud-Aveyron, regroupant huit établissements autour du CHU de Montpellier, qui est également l’établissement pivot du groupement de coopération sanitaire RESAH Languedoc-Roussillon, créé antérieurement à l’échelon de la grande région. « L’articulation entre ces deux entités chargées de l’achat reste à définir », relèvent les magistrats de la chambre régionale des comptes d’Occitanie, dans leur rapport de 32 pages rendu public ce mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *