Toulouse : un policier d’élite de la BRI tué lors d’un exercice

ACCIDENT. Un policier de la brigade de recherche et d’intervention -BRI, ex-anti-gang- du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Strasbourg a été tué ce soir lors d’un tir accidentel, selon les premières constatations, lors d’un exercice à balles réelles qui se déroulait sur l’ancienne base militaire de Francazal, sur la commune de Cugnaux, en banlieue de Toulouse.

Âgé de 46 ans, le policier de cette unité d’élite alsacienne qui faisait partie d’une vingtaine de collègues pour cet exercice -dont la BRI du Service régional de police judiciaire, SRPJ de Montpellier- officiait comme instructeur. Il a été atteint au thorax par une balle tirée par un stagiaire, alors que se déroulait une simulation d’une prise d’otage entre deux équipes qui avançaient armes chargées à la main. Il n’a pas pu être ranimé par les services de secours.

« Police des police » saisie

Le jeune policier a été placé en garde à vue pour homicide involontaire. Le procureur de la République de Toulouse qui est sur place ce soir a ordonné une double enquête, administrative et judiciaire confiée à l’Inspection générale de la police nationale -IGPN-, la « police des polices ».

Cette vingtaine de policiers d’élite des BRI des SRPJ du territoire participait à cette simulation, en cette période d’état d’urgence liée aux menaces d’attentats terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *