Montpellier : le groupe Nicollin fête ses 50 ans sans Loulou

ANNIVERSAIRE. Laurent et Olivier, ses fils, ont fêté avec leurs salariés les 50 ans de présence de l’entreprise familiale à Montpellier qui fut le tremplin d’une conquête nationale, sans Loulou. Un anniversaire donc, mais aussi beaucoup d’émotion et de pudeur.

En 1967, Louis Nicollin sur les conseils de son père, débarque à Montpellier. Sa mission : implanter localement l’entreprise familiale de collecte de déchets créée par son père en 1945 à Saint-Fons et basée à Lyon. Le fils dépassera les attentes du père.

310 M€ de chiffre d’affaires

L’arrivée réussie à Montpellier sera le début d’une véritable conquête nationale. Dans le domaine de la collecte des déchets, le groupe Nicollin va connaître un développement exponentiel pour devenir l’un des leaders français du secteur, qui emploie aujourd’hui 5’000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 310 M€.

Une réussite qu’il incombe désormais à la troisième génération des Nicollin, les fils de Colette et Loulou, Olivier et Laurent, de poursuivre : le premier est le président du MHSC, le second est à la tête du groupe Nicollin.

Un film pour les 70 ans

Jeudi, au siège montpelliérain de l’entreprise Nicollin à Garosud, plus de 500 salariés sont venus fêter les 50 ans de l’arrivée du groupe dans le Clapas.

Laurent Nicollin fête les 50 ans de présence de l’entreprise familiale à Montpellier

L’occasion de découvrir deux films : l’un sur l’histoire du groupe, l’autre proposant une interview -illustrée par le dessinateur Dadou- de Louis Nicollin, décédé le 29 juin dernier. Émotion palpable dans les rangs, gorges serrées pour les fils et leur maman, mais longs applaudissements des salariés à la mémoire de Loulou. « Ce film a été réalisé l’année dernière pour les 70 ans du groupe… C’est la première fois que nous le voyons sans notre père, c’est très émouvant », confie pudiquement Olivier Nicollin : « Il n’est plus là, mais avec mon frère, nous continuons ».

Olivier Nicollin partage un moment avec les salariés du groupe

L’avenir est aussi à la diversification

L’avenir appartient à ce grand groupe, fleuron de l’économie montpelliéraine. Si la collecte, le nettoyage et la valorisation des déchets restent la cœur d’activité de la société, la diversification est plus que jamais d’actualité.

Si l’on regarde vers l’international, Laurent et Olivier Nicollin confirment que le groupe éponyme s’intéresse également à la sécurité et à l’eau : « Ce qui est sûr, c’est que dans notre stratégie, quelque forme qu’elle prenne, nous continuerons à mettre l’humain au cœur de nos priorités ». Loulou aurait apprécié ce message, c’est sûr.

Près de 500 salariés sont venus souffler les 50 bougies de l’arrivée du groupe à Montpellier

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *