Yom Kippour, Saurel et Grand : réactions du Crif

POLÉMIQUE. Métropolitain a évoqué la vive polémique en pleine fêtes juives du Yom Kippour, le week-end dernier, entre la communauté juive de Montpellier, le maire de la ville et président de la métropole, Philippe Saurel, les élus de la majorité et le sénateur Jean-Pierre Grand, ex-maire de Castelnau-le-Lez, conseiller municipal et métropolitain de cette commune. Voici deux réactions du Crif du Languedoc et du Roussillon :

>> Raphaël Siboni du comité directeur du Crif LR : « Suite à l’ article publié dans Métropolitain à l’issue de Yom Kippour et du relais sur les réseaux sociaux, une polémique enfle et il m’a semble important de désolidariser la communauté juive de ces polémiques politiciennes.

Je vous adresse donc le communiqué de presse adressé au journal par le Crif LR. L’information de vos adhérents me semble utile, afin qu’ils n’alimentent pas le processus. Il est en effet important de ne pas entraîner nos associations dans ces amplifications ».

>> Perla Danan, présidente et déléguée régionale du Crif LR : « Suite aux articles de presse et aux commentaires sur les réseaux sociaux, à propos des prises de paroles durant l’office de Kippour, le Crif souhaite préciser : la communauté juive est pluraliste et les associations qui la composent sont apolitiques. Chacun fait ses choix politiques en toute liberté. Et à la veille du procès de Mohamed Merah et dans le contexte actuellement inquiétant de montée de l’antisémitisme en France, la communauté juive a d’autres préoccupations plus essentielles à gérer ».

De nombreux membres de la communauté juive reprochent au président régional du consistoire, Alain Zylberman d’avoir publiquement soutenu Jean-Pierre Moure pendant la campagne des municipales en 2014, contre Philippe Saurel, élu maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *