MHB / Lidl Starligue : déplacement périlleux pour Montpellier à Nantes

HANDBALL. C’est sans doute le premier véritable gros test de la saison pour le MHB. Ce mercredi à 20h45, Montpellier (2e, 6 pts) se déplace à Nantes (3e, 6pts) à l’occasion de la 4e journée du championnat de France. Un duel entre deux équipes qui réussissent un début de saison parfait au plan national et qui brillent au niveau européen.

« La confrontation entre Nantes et Montpellier s’annonce comme une très grosse affiche de niveau Ligue des champions. Mais rien ne dit que ce sera le match le plus difficile de la semaine. Pour eux comme pour nous » annonce Patrice Canayer. Le coach héraultais sait de quoi il parle après les deux précédentes rencontres de son équipe : « Tremblay nous a posé beaucoup plus de problème que Zaporozhye pourtant c’est une équipe qui monte de la pro D2. Et c’est ça qui rend la compétition très difficile aujourd’hui c’est que, comme ça l’est en Allemagne, le danger est partout ». D’où ça réflexion : « Aujourd’hui il y a des matchs du championnat de France qui sont du niveau de la Ligue des champions ».

Un match différent du Trophée des Champions

Lors du Trophées des Champions en début de saison, Nantes a éliminé Montpellier dans un match qui laisse admiratif Patrice Canayer : « Ils ont joué à un niveau extraordinaire. Je pèse mes mots. Si tu es entraîneur, tu rêves que ton équipe joue toutes les semaines comme ça ». Mais l’entraîneur héraultais croît en ses joueurs : « La question est de savoir s’ils jouent à ce niveau et à quel niveau on a joué ? Ce que j’ai noté au trophée des champions c’est que les équipes n’étaient pas si éloignées que cela ».

Attention à l’efficacité

Sur le début de saison, Patrice Canayer relève un point qui pour l’heure n’a pas pénalisé son équipe : « L’efficacité est l’un des axes à travailler pour s’améliorer ». En manque de réussite en début de match face à Tremblay et en fin de match contre Zaporozhye, l’entraîneur du MHB explique : « Le gros désavantage c’est que cela donne des temps forts à l’équipe adverse. Contre Zaporozhye on n’a pas subi car on a été très bons en défense. Mais si ce n’est pas le cas on peut rapidement prendre un 5-0. Et ça cela tue dans les compétitions de haut niveau ».

Quatre déplacements à gérer

Ce match à Nantes marque le début de quatre déplacements consécutifs pour le MHB : deux en championnat (Nantes et Cesson-Rennes le 11/10) et deux en Ligue des champions (Istanbul le 08/10 et Lisbonne le 15/10). Patrice Canayer sera donc attentif à l’état de forme de ses joueurs : « Il y a l’usure des déplacements. Tu es plus sous tension car les matchs à l’extérieur c’est plus compliqués psychologiquement. Tu y laisses aussi du physique, tu as moins de temps de récupération… Ce n’est pas neutre comme série ».

L’effectif au complet et la confiance encouragée par son très bon début de saison, le MHB part conquérant à Nantes. Pour ce match, Patrice Canayer a remplacé dans son groupe Causse par Villeminot.

Nantes-MHB, à suivre à 20h45 sur beIN SPORTS 1.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *