Smoove : 300 collaborateurs vont être recrutés pour le marché des Vélib’

EMPLOI. Comme nous l’avions annoncé en mai dernier, la PME montpelliéraine Smoove, opérateur français innovant qui équipe des villes du territoire et à l’International de vélos et vélos à assistance électrique en libre-service, succédera au publiciste Jean-Claude Decaux dans le cadre du renouvellement des Vélib’ Paris.

Un marché colossal permettant à cette entreprise locale, en partenariat avec quatre experts internationaux de la mobilité -Mobivia, Moventia et Indigo- de devenir le leader mondial des solutions de vélos à assistance électrique en libre-service. Un marché d’envergure pour lequel Smoovengo, s’apprête à lancer une vaste campagne de recrutements.

De 18 à 48 salariés

En un an, l’entreprise Smoove est passé de 18 à 48 salariés et plusieurs recrutements sont  sont en cours, mais pour répondre au mieux à ce marché colossal qu’est Vélib’, l’entreprise compte s’entourer bien davantage puisque qu’elle annonce le recrutement d’environs 300 personnes pour que les vélos soient opérationnels au 1er janvier 2018.

Estimé à 600 M€ sur quinze ans, ce contrat est une aubaine pour la PME montpelliéraine qui a réussi à rafler ce business à JC Decaux en plein tourment, puisque le groupe a demandé la reprise du personnel de sa filiale CycloCity en charge de l’entretien et de la régulation des vélos. Des  négociations actuellement au point mort et dont les résultats du recours déposé devant le tribunal de grande instance -TGI- de Paris devraient être connus très prochainement.

>> Smoovengo c’est :

– Smoove, fondée en 2008 à Saint-Gély-du-Fesc, à la périphérie nord de Montpellier par Laurent Mercat spécialiste du vélo en libre-service, a déjà déployé sa solution dans plus de 25 villes en France (dont Montpellier, Clermont-Ferrand, Strasbourg …) et dans le monde (dont Helsinki, Moscou, Vancouver …) ;

– Indigo, le leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle ;

– Mobivia, coactionnaire de Smoove, leader européen des services automobiles et des nouvelles mobilités, et premier vendeur de vélos à assistance électrique en France ;

– Moventia, entreprise de transport public espagnole, dont les dirigeants ont l’expérience de l’installation et de la gestion de grands projets de vélos en libre-service à l’international (comme à Barcelone, Milan, Mexico …) et avec laquelle Smoove exploite déjà le système de vélos en libre-service d’Helsinki.

Le Vélib Métropole

Le consortium Smoovengo a ainsi su séduire grâce à son offre à la pointe de la technologie et du design en proposant plusieurs nouveautés : une garantie maximale contre le vol grâce à une fourche-cadenas brevetée, qui a fait le succès de Smoove dans le monde ; la fin des stations saturées par la possibilité de se garer même si la station est pleine grâce à une fonctionnalité unique de sur-capacité (‘‘overflow’’) ; une flotte de vélos à assistance électrique, dont la capacité des batteries permettrait de gravir tous les reliefs parisiens et de couvrir toutes les communes qui désireront adopter le Vélib Métropole.

Des solutions innovantes, intelligentes et connectées, au service du développement de la mobilité douce qui devrait ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Laurent Mercat, directeur de Smoove, au salon Autonomy à la Grande Halle de la Villette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *