Montpellier : deux nouvelles toilettes gratuites

PAUSE PIPI. Deux nouvelles toilettes publiques gratuites ont été installées ce mardi matin à Montpellier : la douzième sur la place Thermidor dans le quartier de Port Marianne et la treizième dans le quartier des Arceaux, près du boulodrome et de la cité universitaire.

« D’ici la fin de l’année, vingt toilettes publiques seront réparties dans la ville. L’objectif que nous devions atteindre en 2020, le sera dès la fin de cette année », se félicite ce matin Luc Albernhe, l’adjoint de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole, qui était sur place, très tôt avec les agents pour sceller les toilettes.

Mobilité réduite

L’entretien annuel s’élève à 25’000 € par unité, incluant l’installation, le matériel et les fournitures, le nettoyage, les réparations. Toutes les toilettes sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et sont gratuites.

La Ville finance à 100% ces mobiliers urbains indispensables, quand on est pris d’une envie pressante dans la rue ou pour une pause pipi tranquille. Nombreux sont ceux et celles qui doivent payer une consommation, un café par exemple dans un bar pour pouvoir se soulager.

Plus de 200’000 usagers

À terme en 2017, le budget municipal consacré aux toilettes publiques atteindra plus de 600’000€. « Elles sont utiles pour améliorer la propreté, mais c’est aussi pour la ville de Montpellier une priorité pour la santé publique. Un nouvel engagement tenu par Philippe Saurel sans augmenter les taux d’imposition des Montpelliérains », relève Luc Albernhe, très fier de ce chiffre officiel : en 2016, plus de 200’000 usagers ont utilisé ces toilettes publiques.

Une pose des toilettes publiques est toujours spectaculaire. Photo Métropolitain.
Une installation au petit matin à Port Marianne. Photo Métropolitain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *