La fureur des Dragons, une histoire de famille

 

TAEKWONDO. Au cœur de cette rentrée sportive, le Montpellier Méditerranée Métropole Taekwondo mérite que l’on s’attarde sur lui. Club d’élite et grand pourvoyeur des équipes de France, le « 3M » s’est glissé sur le toit de sa discipline en seulement dix ans.

Au commencement, il y avait la passion d’un homme, Jean-Claude Bellahcene, conseiller principal d’éducation à la retraite, qui décide en 2000 de créer un club de sport pour occuper les jeunes de son quartier, le Val-de-Croze, dans les quartiers sud-ouest de la ville, plus connu pour ses faits-divers, que pour ses exploits sportifs.

JO de Tokyo dans trois ans

En quelques années, le club des « Dragons » devient l’une des références du Taekwondo français. De son tatami sont sortis des grands noms de la discipline, comme Yassine Belhadj, Aurélie Boudet, ou encore Yasmina Aziez.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle génération qui s’attaque aux prochaines échéances, les Jeux Olympiques de Tokyo dans trois ans, et bien sûr ceux de Paris, en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *