Festival : Aure Atika à l’honneur au 39e Cinemed

CINÉMA. Du 20 au 28 octobre, la 39e édition de Cinemed ouvrira une fenêtre sur le cinéma méditerranéen. Plus de 20 pays sont annoncés dans la compétition qui sera, cette année, présidée par la comédienne Aure Atika. Elle sera, entre autres, le 28 octobre prochain entourée du jury de la compétition longs métrages pour décerner l’Antigone d’Or, qui récompense le meilleur film méditerranéen.

Un festival dédié au cinéma méditerranéen qui, cette année, fait l’honneur au cinéma algérien et à ses réalisateurs en quête de liberté d’expression. L’équipe de Cinemed, présidée par Aurélie Filippetti et dirigée par Christophe Parc, oeuvre pour faire la part belle à un cinéma en devenir et en pleine mutation. Un cinéma en plein renouveau et en plein bouillonnement créatif mis en avant notamment par des réalisateurs de talent comme Hassen Ferhani et son documentaire Dans ma tête un rond point, le premier long métrage de Sofia Djama Les Bienheureux, ou encore comme Karim Moussaoui avec En attendant les hirondelles présenté en avant première à Cinemed… Une attention particulière sera également portée sur le cinéma algérien des années 70 avec le grand réalisateur Merzak Allouache, devenu aujourd’hui un compagnon de route de la nouvelle génération.

Un cinéma algérien porté par l’affiche du Festival qui montre une photo plus que parlante : les pieds d’un jeune garçon qui se posent sur le mur-écran. Le regard bienveillant des femmes, et plus loin une image de communauté humaine, relient l’enfant à un destin commun. La mer est là, comme un triangle bleu. Un moment au soleil ouvert sur la jeunesse méditerranéenne et son insouciance. Un pied de nez, les pieds au mur. Un jeu de regards. Un sourire qui appelle. Une affiche qui incarne l’irrévérence salutaire de l’enfance, l’énergie créative première, la capacité d’étonnement devant la vie.

Aure Atika, la présidente

C’est la comédienne Aure Atika qui présidera le jury de l’Antigone d’or du 39e Cinemed.
Elle sera pour l’occasion entourée de la productrice Anne-Dominique Toussaint, du comédien Swann Arlaud, de l’écrivain Tahar Ben Jelloun et du réalisateur Thierry de Peretti. Ils décerneront l’Antigone d’or qui récompense le meilleur long métrage de la compétition lors de la cérémonie du palmarès le samedi 28 octobre à Montpellier. Aure Atika a signé cette année son premier livre « Mon ciel et ma terre » et sera à l’affiche de « En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui. Une présidente féminine saluée par Aurélie Filippetti qui, à travers cette présence, salue le travail des femmes dans le cinéma, au même titre que l’hommage qui sera fait au travail de Dominique Cabrera ou encore de Mélanie Laurent.

Près de 200 films

Au total, ce sont près de 200 films (programme à télécharger ici) qui seront projetés au cours de cette fête du cinéma méditerranéen, qui accueillera de nombreuses personnalités du 7e art.

Au programme de cette 39e édition : des avant-premières, des stars du grand et du petit écran -acteurs, producteurs etc.-, des projections de courts et de longs métrages, des documentaires et des films d’animation, des soirées thématiques et spéciales, des animations jeune public, des rencontres, des expositions.

De nombreux films seront présentés en avant-premières (Soulages de Stéphane Berthomieux ; Tout nous sépare de Thierry Alifa ; Kedi de Ceyda Torun ; Après la guerre de Annarita Zambrano ; Coeurs purs de Roberto De Paolis ; En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui…) et de nombreux invités d’honneur (Dominique Cabrera, Merzak Allouache, Eric Tolédano et Olivier Nakache…) rappelleront la belle histoire d’amitié qui les unie à Cinemed.

Le festival Cinemed est aussi l’occasion pour les jeunes apprentis de mettre en avant leur talent, avec le festival de films lycéens. Les films tournés en région seront également à l’honneur avec une sélection officielle.

Razzia en ouverture

La cérémonie d’ouverture vendredi 20 octobre sera consacrée à Razzia de Nabil Ayouch, un film qui sera présenté en avant-première à Montpellier en présence de l’équipe. Un film qui, comme l’explique le réalisateur,  »parle des gens en quête de liberté et du droit d’exprimer leur pensée, d’agir librement et de parler des questions qui les intéressent. En particulier, le droit des femmes à atteindre cet objectif – car je pense qu’il devient de plus en plus difficile pour les femmes d’être libres dans le Maroc moderne« .

L’Artiste et son modèle est un film réalisé par Fernando Trueba avec Jean Rochefort, Aida Folch.

Fernando Trueba, première fois à Cinemed

Fernando Trueba, figure incontournable du cinéma espagnol reviendra sur son œuvre à l’occasion d’une master class. Présent pour la première fois au Cinemed, ce cinéaste espagnol Oscarisé revient avec un film tourné dans les Pyrénées-Orientales, L’Artiste et son modèle (2012), inspiré par l’œuvre d’Aristide Maillol, où l’éternel Jean Rochefort donne la réplique à la pétillante Aida Folch et la légendaire Claudia Cardinale.

Conférence de presse de présentation de la 39e édition de Cinemed © Nadira

40e Cinemed à Toulouse ?

Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole ainsi que Bernard Travier, Vice-président Délégué à la Culture, ont tenu à rappeler l’importance de l’économie cinématographique pour la région et la part de ses retombées économiques directes et indirectes pour notre région. C’est d’ailleurs pour cette raison, qu’une volonté commune de faire connaître Cinemed à Toulouse avec, peut-être et dès l’année prochaine, la projection des films à la médiathèque toulousaine.

Un Festival fortement soutenu par les collectivités locales (Ville de Montpellier – 207 000€, Métropole – 430 000 € et Région Occitanie – 70 000 €). Un engagement renouvelé chaque année et qui explicite l’engagement des pouvoirs publics en faveur de la culture et de des valeurs qu’elles véhiculent. C’est ce qu’a rappelé Aurelie Filippetti lors de la conférence de presse de présentation de la 39e édition de Cinemed :  »Notre rôle est également d’éduquer les jeunes et les moins jeunes.On les invite avec Cinemed et sa large programmation à s’interroger et à avoir un esprit critique. Notre rôle est donc avant tout pédagogique et citoyen auprès de cette population en devenir. Cinemed est un espace de débat ouvert qui invite aux questionnements et à l’information ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *