MHSC : après Paris, Montpellier s’attend à un match plus difficile contre Monaco

FOOTBALL. Mis en confiance par la victoire à Troyes et par le nul face à Paris, Montpellier se déplace vendredi soir sur la pelouse de Monaco pour le compte de la 8e journée de Ligue 1 Conforama. Stéphane Sessegnon et son entraîneur Michel Der Zakarian s’attendent à une confrontation plus difficile que face aux Parisiens le week-end dernier.

Après un début de saison compliqué, on promettait l’enfer en septembre-octobre aux Montpelliérains avec des oppositions aux allures de sommets de haute montagne. Paris bien négocié, se dresse désormais Monaco. « Autant le faire maintenant. En sortant d’un bon résultat contre Paris, c’est le meilleur moment pour enchaîner » assure Stéphane Sessegnon.

Le milieu de terrain ne s’attend cependant pas au même type d’opposition : « Je pense que cela va être plus difficile. Paris et Monaco sont deux équipes complètement différentes dans le style de jeu. À Monaco on s’attend à plus d’impact, plus de vitesse ». Une analyse que partage Michel Der Zakarian : « Le match de Monaco sera plus dur que celui contre Paris. Si on veut faire un bon résultat, il faut que, dans l’état d’esprit, le collectif soit dans la lignées des deux derniers matchs en apportant plus offensivement ».

Si le groupe peut se satisfaire du match nul contre Paris, Stéphane Sessegnon sait que face aux joueurs de Leonardo Jardim ce sera une autre paire de manches : « On va essayer de mettre tous les ingrédients que l’on a mis contre Paris et même encore mieux ». Michel Der Zakarian détaille : « Il nous faudra la même concentration, la même agressivité et la même discipline que l’on a mis contre Paris en étant encore plus juste. Et aller plus de l’avant quand on a le ballon ».

Retour de la défense à cinq ?

La défaite mardi de Monaco en Ligue des Champions n’est pas forcément une bonne nouvelle. « J’aurai préféré qu’ils gagnent contre Porto. Quand on prend 3-0 à domicile, on a les boules. On doit s’attendre à subir certaines conséquences de ce match » s’inquiète Stéphane Sessegnon qui n’a également pas oublié la lourde sanction 6-2 de la saison dernière.

Pour parvenir à faire déjouer les Monégasques, Michel Der Zakarian pourrait être tenté de renouveler la défense à cinq efficace contre Paris : « Elle peut être bien adaptée pour l’équipe après cela peut être ponctuel en fonction de nos adversaires. On ne va pas jouer à cinq derrière tout le temps. Il y a des équipes qui savent bien s’articuler comme ça. La Juve a joué très longtemps comme ça et a été très performante. Il faut faire en fonction des joueurs que l’on a ». C’est sûr, Montpellier n’est pas la Juventus mais le système a le mérite d’apporter une solide assise.

Monaco va faire tourner

Si le danger peut venir de partout, l’entraîneur héraultais se méfie d’un point en particulier : « Il va falloir qu’on soit très fort sur les phases arrêtées. Ils ont des bons frappeurs et des joueurs de tête efficaces ». Sans oublier que : « On joue à l’extérieur contre une équipe qui est très forte sur les situations de contre, qui est capable de nous aspirer pour nous contrer. Ils ont un effectif de grande qualité. Est ce que vont démarrer ceux qui ont démarré contre Porto ? Je ne pense pas ». L’entraîneur portugais est effectivement un habitué des rotations durant les semaines européennes.

Les joueurs montpelliérains connaissent la recette. Reste désormais à l’appliquer sur le terrain tous les week-ends et à impliquer l’ensemble du groupe. Michel Der Zakarian n’ayant pas manqué cette semaine d’envoyer quelques messages à certains jeunes joueurs dont il est mécontent de leur implication. D’autant plus dommageable que l’entraîneur héraultais croît en son groupe sur lequel il porte de grands espoirs : « Si on affiche cet état d’esprit collectif on va emmerder beaucoup d’équipes. Et si on est tendre, c’est difficile de gagner des matchs ». Quel visage présenteront les Montpelliérains face à Monaco ? Réponse ce vendredi soir sur la pelouse du stade Louis II.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *