Top 14 : raclée pour le MHR à Bordeaux et sifflets pour Mohed Altrad

RUGBY. Les Montpelliérains du MHR, qui étaient de solides leaders du Top 14 jusqu’à cette cinquième journée, samedi, ont été sévèrement corrigés à Bordeaux par l’UBB, l’Union Bordeaux-Bègles. Ils ont encaissé pas moins de cinq essais, pour s’incliner sur le score fleuve de 47 à 17.

Le MHR avait enchaîné 4 matches avec 4 victoires à la clé, notamment face à Toulon. Hier, l’UBB a décroché le bonus offensif, après cette mémorable raclée infligée aux hommes du coach Vern Cotter. D’autant qu’un des joueurs, Konstantin Mikautadze a été exclu par l’arbitre.

Accueil glacial

Il n’y a pas que les joueurs du MHR qui ont vu rouge sur la pelouse du stade Chaban-Delmas : le très controversé président du MHR, Mohed Altrad a été copieusement sifflé par le public, dès qu’il apparaissait sur les grands écrans disposés au dessus des gradins. Les supporters bordelais et les fidèles du Top 14 doivent visiblement s’intéresser à la vive polémique opposant Mohed Altrad aux autres présidents du Top 14, via la guéguerre avec Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby.

Selon des réactions faites à des confrères, Mohed Altrad a assuré n’avoir jamais constaté qu’il était hué par le public du stade de Bordeaux…

« Des imbéciles »

Avant que les supporters girondins ne le sifflent, le président du MHR a reçu un accueil glacial de la part des dirigeants de l’UBB. On l’a, en effet installé à deux sièges du président du club de Bordeaux-Bègles. C’est dire si les attaques du président montpelliérain contre des présidents de clubs français, qualifiés « d’imbéciles » dans la semaine ont eu un mauvais écho.

Mohed Altrad visait plus particulièrement les présidents de Clermont-Ferrand, d’Agen, de Pau et de La Rochelle, mais la plupart des autres présidents du Top 14 lui reprochent ses méthodes -dérégulation du marché des salaires, débauchage de joueurs sous contrat, déclarations intempestives- et ses relations étroites avec le président de la FFR, Bernard Laporte. Les résultats de l’enquête interne, ordonnée par la ministre des Sports sur un éventuel conflit d’intérêt entre les deux hommes ne devraient pas tarder à être connus…

Brive samedi prochain

À l’issue de cette cinquième journée, le MHR conserve sa place de leader du Top 14 avec 19 points contre 18 à son dauphin, La Rochelle. Après cette cuisante défaitte à Bordeaux, y aurait-il quelque chose qui ne tournerait plus rond ? L’agitation autour de leur présent ferait t-elle désormais tache sur le mental des joueurs ? Ou s’agit-il d’un simple faux pas ?

On sera fixé lors de la sixième journée, dimanche prochain -le 1er octobre à 12h30- à l’Altrad Stadium avec la réception de Brive, un club qui ne brille plus, puisqu’il est lanterne rouge. On saura si le MHR est toujours au top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *