Montpellier : la Région Occitanie offre une nouvelle vie au lycée Léonard de Vinci

ÉDUCATION. Après 8 ans de travaux de rénovation pour un investissement de près de 50 M € de la part de la Région Occitanie, le lycée Léonard de Vinci malgré ses 40 ans affiche une belle modernité. L’inauguration de cette restructuration était l’occasion de présenter cette importante transformation mais aussi de mettre l’accent sur l’enseignement professionnel.

Financé intégralement par la Région pour un montant de 48,2 M €, la restructuration du lycée Léonard de Vinci a débuté en 2011. D’abord avec une première tranche entre 2011 et 2013 puis de 2015 à 2017. Et ce tout en gardant le lycée en activité. Un défi pour les architectes de l’agence Hellin-Sebag à la manoeuvre dans ce jeu de démolition et reconstruction.

Travail des architectes salué

Le résultat est à la hauteur des moyens engagés avec de beaux espaces, des bâtiments modernes et des équipements pensés pour offrir aux élèves les meilleures conditions d’apprentissage et un cadre de vie agréable. S’il n’y a pas d’innovations spectaculaires, les architectes ont surtout opéré dans les détails afin de construire des bâtiments basse consommation en pensant l’isolation, la ventilation, la protection solaire…

Carole Delga n’a pas manqué de saluer le travail des architectes qui ont « déployé des trésors d’ingéniosité » dans la réalisation de cet établissement qui « permet de la quiétude dans le quartier et d’acquérir l’esprit du collectif ».

Un label

Labellisé « Métiers de l’éco-construction » et spécialisé dans la filière bois, l’établissement accueille 400 élèves dans des formations du domaine de la construction et couvrant tous les niveaux professionnelles du CAP au BTS. L’occasion pour le recteur de l’académie de Montpellier, Armande Le Pellec-Muller de promouvoir l’apprentissage : « S’il y a bien une filière d’enseignement qui s’est transformée pour répondre à des attentes sociales et économiques c’est l’enseignement professionnel. C’est une filière d’excellence car elle se mobilise et elle innove. Aujourd’hui, les métiers de demain on ne les connaît pas, le défi est donc au coeur de l’enseignement professionnel ».

Autre défi pour cette filière : réussir à convaincre les filles qu’elles y ont toute leur place. Pour cette rentrée, l’établissement n’en compte qu’une petite trentaine. « Les mutations importantes opérées vers le numérique » rappelées par le nouveau proviseur devraient être des critères déterminants pour améliorer l’image de l’enseignement professionnel.

« Le monde est à vous »

Carole Delga n’a pas manqué d’adresser un message d’espoir aux lycéens avec qui elle a beaucoup discuté lors de la visite : « Nous avons confiance en vous. Vous avez de multiples talents. Ayez confiance en vous et dans les autres. Le monde est à vous ». Preuve de cette confiance, la région Occitanie permet depuis cette année « aux lycéens et aux apprentis de bénéficier de la même politique éducative de qualité ».

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *