Architecture à Montpellier : un petit tour à la Folie divine

PATRIMOINE. Porté par le promoteur Nouveaux constructeurs, La Folie divine à Montpellier est devenue réalité. Après un appel à projets piloté par la SERM en 2012 et quasiment deux ans de travaux, l’immeuble sera livré la semaine prochaine, dans le quartier Est du Millénaire.

Cette résidence futuriste a été inaugurée ce jeudi en présence de son architecte Londonienne Farshid Moussavi : elle est circulaire, de neuf niveaux de forme irrégulière, disposés dans un ordre apparemment aléatoire pour créer des balcons sur tous les côtés du bâtiment, en privilégiant la lumière.

36 appartements

L’immeuble est dans le style d’une tour faite d’un empilement de plaques de planchers aux bords ondulants. Pour son promoteur, « c’est une création venue enrichir le patrimoine architectural montpelliérain« .

Ce projet architectural situé dans le quartier de la Lironde comprend 36 appartements, de 60m2 en moyenne. On y trouve du T2, T3 et T4 à l’exception du dernier étage accueillant deux appartements de forme circulaire et une grande terrasse, qui fait le tour de chacun des appartements, offrant une vue panoramique sur Montpellier et sur la mer.

Deux commerces ouvriront en rez-de-chaussée, dont un restaurant et peut-être une épicerie fine.

4600 euros le m2

Tous les appartements ont tous été vendus pour moitié à des particuliers et à des investisseurs, la plupart sont du département de l’Hérault. Cette résidence, constitue avec l’Arbre Blanc implanté à Richter, l’une des deux folies architecturales d’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *