Parc multiglisse de Baillargues : le maire va faire taire les rumeurs

PROJET. Le projet de construction du Parc multiglisse Gérard Bruyère aux portes ouest de Baillargues continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive et de diviser ceux qui sont pour et ceux qui sont contre, sur fond « d’un acharnement juridique jamais vu en France », selon le maire de la commune, Jean-Luc Meissonnier.

Dans le dernier bulletin municipal en date, le maire dénonce l’attitude de « M.Pillot de Coligny, en son nom particulier a, en effet conduit 32 recours contre la commune : 10 portaient sur des appréciations de prix, sur les 22 autres portant sur des autorisations administratives, 21 ont été remportés par la Ville de Baillargues ». Deux autres habitants ont également attaqué, « le projet unique en Europe, dont l’activité principale, le wakeboard est différente des loisirs nautiques proposés sur le littoral », dixit l’élu de la métropole de Montpellier.

Réunion publique

Pour faire le point sur la situation actuelle du projet et pour couper court aux rumeurs, la Ville de Baillargues organise une réunion publique ce mercredi à 19h, au gymnase du complexe Roger Bambuck, où Jean-Luc Meissonnier rappellera que, « le Conseil d’État vient de confirmer l’utilité publique et l’intérêt général du parc Gérard Bruyère. Une étude complémentaire doit être réalisée dans le cadre de la loi sur l’eau, celle-ci sera soumise à enquête publique ». Le maire répondra à toutes les questions.

Baillarguois, familles et sportifs de la métropole et de la région montpelliéraine sont conviés par ailleurs à manifester sur les réseaux sociaux leur intérêt, grâce au hastag #YesOuiParc.

Évidemment, cette nouvelle enquête publique obligatoire va retarder de quelques mois le coup d’envoi des travaux, entre la gare SNCF de Baillargues et la RN 113. Le skieur nautique Patrice Martin, douze fois champion du monde, président de la Fédération française de ski nautique soutient à fond le projet de ce Parc multiglisse, dont il a donné le premier « coup de pelle ».

Un projet de 14 M€

Selon le maire, Patrice Martin sera présent ce jeudi soir au rassemblement de Baillargues, où seront présents Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de la métropole, de nombreuses personnalités et des clubs sportifs.

Le projet de 14 M€ est financé par les collectivités locales, parmi lesquelles la métropole de Montpellier, la Région Occitanie -Pyrénées-Méditerranée-, la commune de Baillargues, ainsi que l’État via le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le ministère a injecté 400’000 €.

Jeux Olympiques

« La métropole de Montpellier est pionnière de sports de glisse. Chaque année, avec le Festival international de sports extrêmes, le Fise, près de 800’000 spectateurs sont au rendez-vous sur les berges du Lez. Le Fise poursuit une dynamique autour des sports urbains porteuse à la fois de lien social, mais aussi de potentiel économique. Le Parc multiglisse Gérard Bruyère, dont le transfert à la métropole de Montpellier a été adopté à l’unanimité en 2016 s’inscrit pleinement dans cette dynamique », analyse Jean-Luc Meissonnier. Demain soir, il va défendre bec et ongles ce projet futuriste, d’autant que le wakeboard devrait être inscrit parmi les disciplines sportives des prochains Jeux Olympiques.

Un hastag pour soutenir le projet de Baillargues.

Patrice Martin soutient le projet du parc Gérard Bruyère à Baillargues.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *