Nouveau Saint-Roch à Montpellier : dix-sept boutiques et deux supérettes

COMMERCES. La Commission départementale d’aménagement commercial -CDAC- de l’Hérault s’est tenue en préfecture, vendredi. Trois projets commerciaux importants pour Montpellier ont obtenu le feu vert : ils concernent l’implantation de 17 boutiques et de deux supérettes au sein de la future ZAC du Nouveau Saint-Roch, la Higher Roch, autour de la gare SNCF :

>> Le projet de création d’un ensemble commercial en pied d’immeubles composé de 6 boutiques d’une surface totale de vente de 910m² à Montpellier dans la ZAC du Nouveau Saint-Roch, rue du Grand Saint-Jean, baptisé « Illôt II » a recueilli un avis favorable.

>> Le projet de création d’un ensemble commercial en pied d’immeubles de 1 222m² de surface totale de vente composé de 3 boutiques d’une surface de 366 m² ainsi que d’une moyenne surface secteur 2 de 856 m² à Montpellier, ZAC du Nouveau Saint-Roch, rue du Grand Saint-Jean, baptisé « Illôt III» a recueilli un avis favorable.

>> Le projet de création d’un ensemble commercial en pied d’immeubles de 2 362m² de surface totale de vente composé de 8 boutiques d’une surface de 862 m² ainsi que d’une moyenne surface à prédominance alimentaire de 1 500 m² à Montpellier, ZAC du Nouveau Saint-Roch, rue du Grand Saint-Jean, baptisé « Illôt IV » a recueilli un avis favorable

Depuis le décret 2015-165 du 12/02/2015, la CDAC, dont le secrétariat est assuré par le bureau de la réglementation générale de la préfecture, est chargée d’étudier les demandes d’implantation ou d’extension des surfaces commerciales. Elle est composée de 7 élus locaux et de 4 personnes qualifiées dont 2 en matière de consommation et 2 en matière de développement durable et aménagement du territoire.

15 hectares

Situé sur la friche devant le parking Saint-Roch, près de la gare SNCF, Higher Roch affiche de grandes ambitions. Opération aménagée par la SERM pour le compte de la Ville de Montpellier, la ZAC du Nouveau Saint-Roch s’étend sur 15 hectares.

Son aménagement a été confié en 2003 à l’urbaniste Paul Chemetov et à l’architecte montpelliérain Emmanuel Nebout. Elle prévoit à terme 1300 logements, un parc urbain sur 1,2 hectare, deux hôtels et près de 30’000 m2 dédiés à des activités tertiaires et commerciales. Higher Roch se veut devenir le symbole du quartier et l’illustration de son mode de vie.

Retenus conjointement par la SERM et la Ville de Montpellier à l’issue d’un appel d’offres et à l’unanimité du jury en septembre 2015, PRAGMA et Vinci Immobilier réalisent le programme immobilier confié au cabinet d’architecture parisien Brenac & Gonzalez & Associés. « Depuis 30 ans, il n’y a pas eu de programme pareil en centre ville de Montpellier. Nous mesurons la responsabilité qui nous incombe. On a réussi à le magnifier depuis 6 mois. Au contact de la SERM et des équipes de la Ville on est meilleur. On arrive à faire grandir les projets » témoigne Philippe Gadelle, président de Pragma, « On voulait un bâtiment différent. Quelque chose d’unique. On voulait avant tout une architecture méditerranéenne. Et nous transporter dans le XXIe siècle. Je considère que Higher Roch a trois qualificatifs : désirable, intelligent, durable. Tout ça dans une ville attractive ».

>> En savoir plus sur https://e-metropolitain.fr/2017/05/20/montpellier-higher-roch-futur-totem-du-nouveau-saint-roch/#6ggjE1ZJUfYD92VX.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *