Retombées de l’aéroport de Montpellier : Palavas dans le Top 10

TOURISME. La Région Occitanie a réalisé une étude concernant les retombées socio-économiques du transport aérien, comme Métropolitain l’a évoqué ici récemment.

Les chiffres dévoilés pour l’Aéroport Montpellier Méditerranée -AMM- par Didier Codorniou, vice-président de la Région Occitanie en charge de la mission aéroportuaire, en présence d’Emmanuel Brehmer, président du directoire et de Pierre Vieu, président du conseil d’administration positionnent la ville de Palavas-les-Flots dans les dix premières communes, dont l’impact direct des dépenses des passagers non-résidents sur le territoire et naturellement les emplois associés pour fournir ces services, est le plus important.

Juste après Montpellier

Devant des communes de poids démographique plus fort, Palavas-les-Flots se hisse à la 7ème place, juste après Millau, Nîmes, Sète, Béziers, Agde et Montpellier.

Cette valeur ajoutée au territoire a des répercussions significatives en matière de produit intérieur brut, de production et bien sûr d’emploi, ce qui n’échappe pas au maire de cette commune, Christian Jeanjean. Cette belle position dans ce classement atteste que Palavas-les-Flots reste attrayante notamment en saison estivale pour ses plages, ses restaurants, ses campings et ses animations, avec notamment la fête foraine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *