Gazelles du BLMA : « Rester dans le haut du panier »

SPORTS. Rachid Meziane, 37 ans, a posé ses valises à Montpellier. Après le départ, précipité de Valery Demory pour l’Asvel de Tony Parker, il est le nouvel entraîneur des Gazelles du BLMA. Dans une équipe en reconstruction, il annonce tout de même des objectifs ambitieux, qui passe par la prestigieuse Euroleague.

Franck Manna, le nouveau président du BLMA, élu au début de l’été, le confirme : « Avec une nouvelle direction, un nouvel entraîneur, un nouveau staff et une équipe de joueuses renouvelée à 80%, le club a débuté une phase de reconstruction ».

Le club-phare du basket sur la métropole montpelliéraine a-t-il pour autant renoncé à viser le haut du panier pour cette saison 2017-2018 ? Bien que conscient de la relative « faiblesse » de son effectif par rapport à l’an dernier -retraite pour Gaëlle Skrella et départ des deux internationales Elodie Godin et Sarah Michel-, Rachid Meziane estime disposer du potentiel pour partir très vite au rebond. « Dans cette équipé profondément remaniée, nous avons effectué une préparation très complète pour créer des liens entre les joueuses, et je tiens au passage à remercier le club pour le stage à Megève », estime l’entraîneur passé par Challes-les-Eaux et Nice : « Je suis très satisfait du résultat : nous avons construit une véritable cohésion et mis en place une dynamique collective qui nous permet de reconstruire étape par étape ».

Terminer dans le Top 4

Ce qu’a vu l’entraîneur lui permet d’être ambitieux : « Nous n’allons pas claironner que nous visons le titre, mais nos objectifs demeurent élevés : nous visons le Top 4 du championnat, ce qui nous permettra au passage de conserver l’avantage du terrain en play-off, et nous irons le plus loin possible en Euroleague ».

Encore faudra-t-il, pour disputer l’épreuve reine du Vieux Continent, gagner le match de barrage contre le club hongrois du EKSC Szekszard, avec le match retour à Lattes le mardi 3 octobre : « Sur le papier, je pense que nous sommes plus forts. Mais les clubs de l’Est peuvent à tout moment recruter très forts, notamment des américaines de top niveau. Je reste prudent, mais optimistes : nous avons toutes nos chances pour gagner le droit de disputer l’Euroleague ». Et puis, il ne faut pas négliger la Coupe de France que le BLMA intégrera directement en ¼ de finales et que l’entraîneur compte disputer également…

Anaël Lardy, figure de proue

Rachid Meziane a confiance en une équipe qui doit à la fois conserver son rang et préparer l’avenir : « Nous avons construit notre effectif autour de deux valeurs sûres qui incarnent les valeurs du BLMA, la fidélité et la combativité : l’internationale Anaël Lardy, qui devient notre capitaine, et Fatimatou Sacko, explique l’entraîneur, « Et nous avons recruté de jeunes joueuses à fort potentiel qui représentent l’avenir du club. Et puis, nous misons beaucoup sur la formation qui fait aussi partie de l’ADN maison. Dans notre groupe de 12 joueuses, notre ambition, autour de nos 9 pros, est de faire monter régulièrement 3 jeunes issues de notre centre de formation pour lequel le BLAM a d’ailleurs recruté un directeur ».

Le nouvel entraîneur, qui « n’a pas hésité une seconde » à rejoindre Montpellier, veut briller d’entrée : « Sur ce que l’on fait depuis plus d’un mois, je suis rassuré : on connaît un bon début. Une nouvelle page s’ouvre pour le BLMA, et elle sera belle ».

>> L‘équipe
N°4 : Anaël LARDY (FR), 29 ans, poste 1
N°47 : Romane BERNIÈS (FR), 25 ans, poste 1
N°6 : Giorgia SOTTANA (ITA), 28 ans, poste 2-1
N°3 : Ornella BANKOLÉ (FR), 20 ans, poste 2-3
N°44 : Courtney HURT (USA), 27 ans, poste 3
N°46 : Romy BAER (ALL), 30 ans, poste 3-4
N°15 : Fatimatou SACKO (FR), 32 ans, poste 4
N°18 : Assitan KONE (FR), 22 ans, poste 4
N°11 : Ewalina KOBRYN (POL), 35 ans, poste 5

>> Elles arrivent
Romy Bär : Ailière forte, 1,89m, 29 ans. L’internationale allemande arrive de Nice où elle jouait pour… Rachid Meziane. Ses stats : 11,7 points, 5 rebonds, 4,5 passes décisives, 3,4 balles perdues pour 14,4 d’évaluation.
Romane Bernies : meneuse, 1,70m, 24 ans. La meneuse internationale, après plusieurs saisons à Bourges, a signé sa plus belle saison à Angers : 7,2 points, 2,3 rebonds, 3,6 passes décisives, 2,1 balles perdues pour 9,7 d’évaluation.
Giorgia Sottana : arrière, 1,77m, 28 ans. Multi-titrée en Série A1 et belle shooteuse avec Schio, elle tournait la saison passée en Euroleague a 9,1 points et 3,4 passes décisives pour 8,1 d’évaluation.
Courtney Hurt : Ailière, 1,85m, 27 ans. La joueuse, qui est passée par Nice elle-aussi, a terminé meilleure scoreuse de la Ligue (LFB) en 2015 avec Mondeville, 2015 sous les couleurs de Mondeville : 21,2 points, 55% de réussite aux tirs, 9,5 rebonds et 2,8 interceptions pour 23,4 d’évaluation.
Ewalina Kobryn : intérieure, 1,95m, 35 ans. L’internationale polonaise a encore réussie une belel saison l’an dernier en Euroleague avec Cracovie. Ses stats : 14,4 points, 7,4 rebonds et 3,2 passes décisives.

Rachid Meziane a également repéré deux jeunes sorties du Centre Fédéral et en LF2 la saison passée : Assitan Koné (ex-Arras LF2, 22 ans) et Ornella Bankolé (ex-Calais, 19 ans), retenue pour l’Euro U20 cet été.

>> Match comptant pour l’Open LFB contre Charleville-Mézières, samedi 30 septembre à 21h, à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *