Antibiotiques : 14,6 M€ pour le projet AGIR de Deinove

MÉDICAMENTS. Le projet AGIR porté par la cleantech Deinove -plus de 50 salariés à Montpellier- et l’Institut Charles Viollette -basé à Lille- vient de recevoir une aide de 14,6 M€ au titre du Programme d’investissements d’avenir sur un budget total de 25 M€…

AGIR vise à identifier des structures antibiotiques inédites pour trouver de nouveaux traitements aux bactéries résistantes. La dotation de l’Etat prévoit 10,4 M€ pour Deinove et 4,2 M€ pour son partenaire lillois.

De nouveaux médicaments

La société installée sur le pôle cleantech d’Euromédecine à la périphérie nord de Montpellier -55 collaborateurs- prévoit de puiser dans ses fonds propres pour financer les investissements manquants.

Deinove, qui produit des composés à haute valeur ajoutée issus de microorganismes rares pour les secteurs santé, nutrition et cosmétique, entend profiter « de ce coup d’accélérateur donné par AGIR pour monétiser de nouveaux médicaments d’ici trois ans », confirme Emmanuel Petiot. Le directeur de Deinove, cotée sur Euronext, prévoit un premier chiffre d’affaires en 2018 « reflétant ses partenariats avec le secteur industriel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *