Montpellier : les adolescentes pickpockets de retour dans le tramway

VOLS. Une adolescente de nationalité bosniaque âgée de 14 ans a été interpellée dans la semaine par les policiers de la Sécurité publique de Montpellier, après un vol de portefeuille dans le tramway, selon la technique de pickpocket. Ce vendredi, la direction départementale de la Sécurité publique de l’Hérault lance un appel à la vigilance aux usagers du tramway, car une bande de jeunes femmes opère de nouveau.

Lundi vers 14h, un voyageur qui vient de grimper dans une rame du tramway sur la ligne 1, à la station de Saint-Éloi est approché par une adolescente qui lui demande un renseignement. Ils échangent jusqu’à l’autre station, où ils se séparent. Mais, le Montpelliérain s’aperçoit dans les minutes qui suivent qu’on lui a volé son portefeuille, qui contient notamment sa carte bancaire.

Il se souvient alors qu’avant d’être approché par la jeune inconnue dans la rame, elle l’avait déjà discrètement entouré devant l’automate, où il a acheté son ticket de transport par carte bancaire. En fait, l’adolescente avait tout simplement relevé le code secret.

900 euros retirés

Aussitôt, il appelle le numéro spécial pour faire opposition : trop tard, on l’informe qu’un débit de 900 euros vient d’être effectué dans un distributeur automatique de billets -DAB- à Montpellier. Le lendemain, alors qu’il arrive à la même station proche de l’hôpital Saint-Éloi, route de Mende, il aperçoit la jeune femme qui est en grande conversation sur le quai avec une victime potentielle.

Il alerte aussitôt police-secours via le 17, le numéro d’urgence. Un équipage de la brigade anticriminalité -BAC- très vite sur place a procédé à l’interpellation de l’adolescente. En garde à vue, où il s’est avéré qu’à 14 ans, elle est déjà enceinte, la jeune bosniaque a nié le vol. Elle a été incapable de donner une adresse, assurant ne pas être hébergée dans un des campement de Roms de la ville et être SDF.

Plaintes récentes

Reste que cette adolescente est déjà connue des services de police de Montpellier et pour cause : elle faisait partie d’une bande de petites voleuses présumées qui ont opéré l’hiver dernier sur les quais des stations de tramway de la Gare et de Maguelone, en entourant des usagers devant l’automate au moment où ils achetaient leur ticket avec leur carte bleue, parvenaient à lire le code secret, les suivaient dans une rame, engageaient la conversation, avant de les bousculer pour les détrousser.

Elles se rendaient aux DAB retirer des sommes importantes, avant que leurs victimes ne se rendent compte de la supercherie. Ces pickpockets mineures étrangères avaient quitté Montpellier au printemps, pour refaire leur apparition depuis ces quinze derniers jours où des plaintes ont été déposées.

Un constat : les petites voleuses ont changé de secteur, elles n’opèrent plus autour de la Gare, mais sur la ligne 1 entre la station du Corum et les hôpitaux-facultés. Les policiers de la Sécurité publique ont renforcé les patrouilles de l’Unité spécialisée de surveillance et d’intervention des transports en commun et des brigades anticriminalité. Ils demandent aux voyageurs d’être prudents et vigilants, quand ils sont approchés par ces mineures.

L’hiver dernier, après des centaines de vols dans le tramway commis par ces mineures, la TaM avait diffusé des messages de prévention dans les rames.

 

4 Comments

  1. Message de prévention de la TAM:

    mesdames, messieurs, des adolescentes Roumaines malheureuses et laissées pour compte, auquelle nous devons, par pur humanisme et parce qu’elles le valent bien, toute l’assistance requise pour leurs tristes situations, se promènent actuellement dans le tram afin de récolter des fonds pour manger et s’acheter des habits en prévision de l’hiver car elles ne portent que des guenilles. Nous vous serions donc gré de leurs faciliter la tache en leurs remettant, de vous mêmes, vos portefeuilles, sacs, cartes bleues (avec le code de retrait évidemment), chèques (signés en blanc bien sur), téléphones portables, tablettes…bref tout ce qui leurs permettra de sortir de leurs malheureuses situations. Tout contrevenant résistant à ces dons relevant de la plus pure tradition d’acceuil à la Française sera sévèrement sanctionné et poursuivis devant les tribunaux. Nous vous remercions de votre compréhension et reviendrons avec un nouveau message à l’attention des jeunes filles qui se font régulièrement traiter dans le Tram de:
    – sales putes
    – salopes de Françaises
    – pourritures de blanches…etc…
    afin qu’elles cessent de provoquer ces pauvres jeunes hommes.

    La TAM vous souhaitent un bon voyage…

  2. MDR……Bravo pour votre humour Pascal. Des coms comme le votre est le vie nous semblera plus drôle qu’elle ne l’est actuellement.

Répondre à Olivier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *