Montpellier : une bosniaque de 13 ans se dit rackettée

VOLS. Une bosniaque âgée de 13 ans, enceinte de quelques mois qui se dit SDF, a été interpellée mercredi à 14h dans le quartier de la gare à Montpellier après un vol à la tire sur un voyageur du tramway, alors qu’elle était en compagnie de deux jeunes adultes de 18 ans et de 23 ans hébergés dans des hôtels de la ville au titre de la prolongation de leur prise en charge, alors qu’ils étaient des mineurs étrangers non accompagnés.

L’adolescente a déclaré aux policiers qu’elle était rackettée par les deux individus connus pour fréquenter les dealers de cannabis et de drogue dure dans le square Planchon. C’est dans ce parc connu pour abriter un récurrent trafic de drogue que la jeune bosniaque les aurait rencontrés, alors qu’elle venait de dérober « en douceur » la carte bleue d’un usager du tramway en volant son portefeuille sur le quai, après qu’il ait acheté un ticket de transport avec sa carte bancaire.

300 euros retirés

L’adolescente a réussi à relever le code secret tapé à l’automate de la station de la gare, puis a détrousser la victime de son portefeuille qui ne s’en est pas aperçu. C’est un agent municipal en piste au centre de supervision urbain -CSU- qui, via les caméras de vidéosurveillance de la Ville a assisté au vol, puis a suivi le déplacement de la mineure jusqu’à un distributeur automatique de billets -DAB- et qui a prévenu le commissariat central. 

Une patrouille de la brigade anticriminalité -BAC- a rapidement débarqué devant le DAB pour arrêter la petite voleuse en flagrant délit. Elle avait encore la carte bleue sur elle, mais elle était en compagnie de deux jeunes adultes à qui elle venait de remettre les 300 euros retirés au DAB sur le compte du voyageur détroussé à la station de la gare.

Les deux suspects sont connus pour dealer du cannabis au square Planchon et sur l’Esplanade. En garde à vue, la jeune bosniaque a accusé les deux délinquants de l’avoir racketter, en l’obligeant de leur remettre l’intégralité des fonds retirés aux DAB avec des cartes bleues volées, ce qu’ils ont nié.

Une certitude établie par les investigations de la sûreté départementale de l’Hérault : l’adolescente traîne avec les SDF du square Planchon depuis son arrivée à Montpellier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *