Feux dans l’Hérault : reprise à Rosis, alertes au Pouget et Colombiers

INCENDIES. Comme Météo France l’a annoncé, le vent va souffler fort ce jeudi après-midi dans l’Hérault. Les premières rafales -entre 60 et 90 km/h- ont commencé à 13h et un fort coup de vent est annoncé dans le milieu de l’après-midi, ce qui accentue le risque d’incendie de forêt.

Depuis la mi-journée, les sapeurs-pompiers du Sdis 34 sont engagés sur une reprise dans le massif du Caroux, sur la commune de Rosis, où six groupes d’intervention feux de forêt -GIFF- avaient déjà été déployés dans la nuit, après déjà une première reprise.

Hélicoptère bombardier d’eau

Depuis 12h30, trois GIFF et des porteurs d’eau sont de nouveau mobilisés, à l’endroit où 35 hectares ont déjà brûlé mardi. Les avions Air Tractor et de la Sécurité civile devraient intervenir sur zone. La zone calcinée en altitude avait été noyée mercredi par des largages de l’hélicoptère du Sdis 34 désormais équipé en version bombardier d’eau, tandis qu’un groupe d’appui de la Sécurité civile avec des moyens idoines du Génie ont créé et tracé des pistes pour que les engins puissent atteindre des zones inaccessibles pour éteindre les lisières encore fumantes.

Par ailleurs, le groupe commandos feux de forêt du Sdis 34 est également sur place. 

Prudence et vigilance

Vers 13h ce jeudi, un nouveau départ était signalé sur la commune du Pouget, au sud de Clermont-l’Hérault : quatre camions-citernes, dont un de grande capacité étaient sur les lieux. À 13h45, un panache de fumée était visible aux portes ouest de Béziers : un feu de broussailles venait de se déclarer à Colombiers.

La vigilance et la réactivité sont les maîtres mots des officiers et des stationnaires de garde au PC feu et au Codis 34 à Vailhauquès.

Les conseils de prudence sont recommandés : ne pas jeter un mégot de votre voiture en roulant, ne pas utiliser d’appareils agricoles pour des travaux, ne pas allumer de barbecue. Signaler une fumée suspecte en végétation : composer le 18 et donner toutes les indications les plus complètes pour que les pompiers gèrent l’appel.

L’hélicoptère version bombardier d’eau en action à Rosis. Photo Sdis 34.
Une piste tracée par les pompiers du Génie de la Sécurité civile à Rosis. Photo Sdis 34.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *