Handball : le MHB remporte le classico face à Chambéry

LIDL STARLIGUE. Après une préparation jugée très satisfaisante par Patrice Canayer, le MHB retrouvait enfin la compétition ce mercredi soir. Et pour cette première journée de la Lidl Starligue, Montpellier recevait au palais des sports René Bougnol Chambéry. Un choc dès le début de la saison pour deux équipes qui visent les premières places. Les Montpelliérains ont parfaitement maîtrisé ce classique du championnat de France en l’emportant facilement 29 à 18. De bon augure avant de recevoir Skopje en Ligue des Champions samedi.

Pour son premier sept majeur de la saison, Patrice Canayer alignait, Gérard dans les buts Guigou et Causse sur les ailes, Truchanovicius et Porte en arrières, Fabregas en pivot et Simonet à la baguette.

Une première période à sens unique

Les défenses et surtout les deux gardiens s’illustraient en début de match. Gérard répondait à Malfondet. Le portier de Chambéry arrêtait coup sur coup deux tentatives montpelliéraines. Guigou prenait sa revanche sur l’attaque suivante en ouvrant le score après plus de 4 minutes. La défense agressive de Montpellier et la vigilance de Gérard muselait Chambéry dont l’attaque restait sourde. Truchanovicius, Simonet et Guigou creusait l’écart portant la marque à 4-0 après 9 minutes, moment choisi par Ivica Obran pour poser un temps mort.

Mais rien ne changeait. Gérard stoppait une nouvelle tentative, Truchanovicius s’en allait marquer. La défense montpelliéraine grappillait un nouveau ballon permettant à Fabregas de marquer rapidement. L’attaque de Chambéry débloqua enfin son compteur à la 12e par l’intermédiaire de Paturel. Le ciel s’éclaircit un bref instant pour les savoyards. Mais Montpellier imposait un rythme fou. Gérard avait muré sa cage (8 arrêts sur 18 tirs en 1ère période). Et en attaque que ce soit en jeu placé ou en contre, Montpellier transperçait la défense adverse. Après 20 minutes de jeu, le MHB menait 10-3.

Patrice Canayer pouvait faire tourner son effectif en lançant pour la première fois dans l’antre de Bougnol Afgour en pivot, Soussi et Richardson (3/5 en 1ère période) aux postes d’arrière. Bingo et Kavticnik se chargeaient des ailes. Simonet restait en meneur. Chambéry profitait alors des faiblesses, toutes relatives, de cette équipe B. Moins costaud en défense et moins d’automatisme en attaque permettaient aux savoyards de revenir à 15-10 avant de rentrer aux vestiaires.

Le MHB enfonce le clou en seconde période

La seconde période reprenait sur le même rythme. Gérard écoeurait une nouvelle fois l’attaque adverse quand Kavticnik et Truchanovicius donnait de l’avance à Montpellier. Le MHB maintenait rapidement un écart de 7 buts. Chambéry tentait alors de se montrer plus agressif. La défense montpelliéraine répondait au duel physique. Même avec une exclusion côté hérautais, les savoyards ne parvenaient pas à revenir.

Dans les buts du MHB, Gérard continuait son impressionnante série (19 arrêts sur 36 tirs dans le match). Sur le banc, Patrice Canayer pouvait continuer à donner du temps de jeu aux nouvelles recrues. Richardson, à l’arrière ou sur l’aile, se régalait face à ses anciens adversaires avec toutefois un peu de déchet au tir (5 sur 10). Afgour et Soussi se montraient vaillants tant en attaque qu’en défense. À la 50e, le technicien héraultais donnait du temps de jeu au jeune Villemenot sur l’aile à la place de Guigou. Une minute plus tard, le champion du monde junior inscrivait son premier but puis un jet de sept mètres à la 24e et un troisième à la 27e.

À 10 minutes de la fin, le MHB menait 26 à 16 et pouvait gérer cette avance confortable. Simonet (4 sur 5) toujours à la baguette se montrait précieux dans l’orientation du jeu et dans ses prises d’initiative. En laissant des cadres sur le banc, Patrice Canayer pouvait cette fois se satisfaire de la performance de l’équipe sur le terrain.

Le MHB s’impose finalement 29 à 18. Une victoire solide de très bon augure avant le début de la Ligue des Champions samedi à 17h30 au palais des sports René Bougnol face à Skopje.

Réaction d’après match de Patrice Canayer : « C’est un très bon match. On a été appliqués avec quelque chose qui arrive régulièrement dans les débuts de championnat avec des équipes qui se neutralisent dans les premières minutes. On s’est appuyés sur les joueurs d’expérience. Gérard et Guigou ont été là. Les autres ont bien envoyé derrière. Je suis satisfait du résultat et d’avoir retrouvé le public de Bougnol ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *