Intervention nocturne des gendarmes.

INFO MÉTROPOLITAIN. Le locataire d’une résidence de la rue du Port, près de l’office du tourisme à la Grande-Motte s’est retranché dans l’appartement mercredi à 23h15. Âgé de 35 ans, il aurait été pris d’une crise de démence.

Le trentenaire a saccagé le hall de la résidence et a réussi à regagner son domicile et à s’y enfermer, quand il a aperçu une patrouille de la police municipale qui arrivait sur place.

- Annonce -

Selon des informations communiquées à Métropolitain par une source proche de l’enquête, l’alerte a été donnée vers 22h50 et à l’arrivée des policiers municipaux de la station balnéaire, puis des gendarmes de la compagnie de Lunel, le trentenaire a refusé de sortir de l’appartement.

De derrière la porte, le forcené a déclaré qu’il détenait une arme automatique chargée à des gendarmes qui tentaient de la convaincre de quitter les lieux et de se rendre. Ce qui s’est avéré faux, il n’était pas armé, quand il s’est finalement décidé à ouvrir sa porte, après une heure et demi de discussions.

Il a été examiné par un médecin qui a conclu qu’il devait être hospitalisé, ce qui a été fait en milieu de nuit.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here