Montpellier : les mots de la colère contre la réforme du code du travail

MANIFESTATION. Belle démonstration de la rue à Montpellier pour cette première manifestation départementale contre la réforme du code de travail. Plus de 7’000 personnes selon les organisations syndicales et entre 2’000 et 3’000 selon la police.

On se rapproche plus du premier chiffre tant le cortège mené par la CGT s’étirait, de la préfecture jusqu’à la gare SNCF Saint-Roch, via la Comédie. Une mobilisation qui a même surpris les organisateurs et qui est apparue encore plus grande que lors des manifestations de l’année dernière.

Le gouvernement Macron a réussi à relancer la contestation sociale et même à remettre certains partis politiques dans la rue comme le PS dont une cinquantaine de membres étaient présents. La France Insoumise avec la députée Muriel Ressiguier en tête a fait une belle démonstration de force en queue de cortège.

Si les manifestants rejettent en bloc la loi travail et les modifications apportées durant l’été par le gouvernement Macron, c’est également la méthode qui choque. Les ordonnances ont empêché tout débat démocratique au sein de l’Assemblée nationale. Les récents propos d’Emmanuel Macron n’ont pas manqué d’ajouter de l’huile sur le feu de la contestation. Les manifestants, essentiellement des étudiants, des retraités et des fonctionnaires (éducation, milieu hospitalier…) n’ont pas manqué d’envoyer leurs réponses au président de la république.

 

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *