Saint-Gély-du-Fesc : 15 à 20 hectares de pinède et une maison ont brûlé

INCENDIE. Un important feu de pinède faisait rage ce dimanche à 16h aux portes ouest de Saint-Gély-du-Fesc, à une dizaine de kilomètres au nord de Montpellier. Les flammes se propageaient au lieu-dit les Verriès, en zone péri-urbaine, en face de la zone commerciale qui abrite l’Intermarché et menaçaient des habitations, ainsi qu’un haras et le nouveau multiplexe de cinéma.

Les sapeurs-pompiers du Sdis 34 des casernes de Montpellier et alentour étaient sur place, ainsi que deux Air Tractor, deux Tracker, deux Canadair et un Dash 8. Du produit retardant est notamment largué sur la tête de feu. Vu l’ampleur que prenait l’incendie, des renforts étaient demandés en urgence.

200 pompiers

Dix groupes d’intervention feux de forêt -GIFF- du Sdis 34, un groupe de pompiers commandos, sept fourgons pompe-tonne de lutte contre les feux urbains pour la protection des biens et des personnes étaient rapidement sur place, ainsi que des ambulances et des médecins, soit environ 200 pompiers. Quatre groupes de forestiers sapeurs sont sur les lieux, également.

Le vent du Nord qui souffle fort menace des centaines d’hectares du secteur sud du plateau de Piquet, c’est à dire vers la RD 986 -la route de Ganges-, ainsi que vers la Valsière et la Goule de Laval, deux zones boisées déjà touchées par le feu de forêt de mercredi.

La RD 986, coupée dans les deux sens à cause des fumées a été rouverte à 17h45. Le centre équestre des Verriès et dix habitations ont pu être protégés. Le haras a été évacué en urgence.

>> Bilan provisoire : on apprenait à 17h45, qu’une maison avait entièrement brûlé. Elle était embrasée quand les premiers engins des pompiers sont arrivés sur zone. 15 à 20 hectares avaient été la proie des flammes. Le feu était fixé, c’est à dire qu’il ne se propagerait plus. Les pompiers noient les lisières encore fumantes.

>> Origine suspecte : selon une source proche de l’enquête jointe à 18h30 par Métropolitain, l’origine de cet incendie est qualifiée de suspecte et « probablement volontaire. Les investigations techniques et scientifiques à l’endroit d’où les flammes sont parties commence juste ».

Il est prématuré d’établir un lien, en cas de feu volontaire, avec l’incendie qui a détruit environ 120 hectares de pinède et de garrigue mercredi du Mas de Gentil à Combailleux, proche de Saint-Gély-du-Fesc jusqu’à la Valsière à Grabels.

Les pompiers en action à Saint-Gély-du-Fesc. Photo Henri Lanet. Sdis 34.

La pinède en feu à SAint-Gély-du-Fesc. Photo Sdis 34.

Les pompiers procèdent au noyage des terres calcinées. Photo Sdis 34.

GRosse lance en action pour stopper l’avance du feu. Photo Henri Lanet. Sdis 34.
 

Deux camions citernes de grande capacité pour ravitailler les CCF. Photo Sdis 34.

Les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention -Psig- de la compagnie de Castelnau-le-Lez sur place. Photo Sdis 34.

Le panache de fumée de Saint-Gély-du-Fesc visible de Saint-Clément-de-Rivière. Photo Métropolitain.
 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *