#YesOuiParc: un hashtag pour soutenir le parc multiglisse de Baillargues

MOBILISATION. Baillarguois, familles et sportifs de la métropole et de la région montpelliéraine sont conviés, mercredi 20 septembre prochain à manifester en personne et sur les réseaux sociaux leur intérêt pour le projet de parc multiglisse Gérard Bruyère. Un hastag voit d’ailleurs le jour pour afficher votre envie : #YesOuiParc.

Mercredi 20 septembre à 19h, la Ville de Baillargues organise en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole, une réunion publique autour du parc multiglisse Gérard Bruyère. Philippe Saurel, président de Montpellier Métropole et Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues, sont annoncés aux côtés des partenaires du projet pour cette réunion qui promet d’être animée.

Au programme : un état des lieux des contentieux et des perspectives du chantier, et une mobilisation de tous les partenaires pour que ce projet voie le jour. Un hastag permettra de relayer le mouvement : YesOuiParc

Pour rappel, sa réalisation avait été compromise par un énième recours (plus d’une trentaine !) de deux riverains opposés au projet. Le Conseil d’État avait donc été saisi. Ce dernier confirmant finalement que le projet du parc multiglisse Gérard Bruyère, à l’entrée ouest de la commune, pourrait bien voir le jour.

La juridiction administrative suprême   a  ainsi validé la déclaration d’utilité publique indispensable pour mettre enfin en route le projet.

 

Projet unique en Europe

Véritable vitrine de l’entrée sud-est de la métropole, le parc multiglisse Gérard Bruyère s’étendra sur une superficie de 12 hectares et proposera de nombreuses activités sportives : espaces verts et jeux à destination des familles, parcours de téléski nautique pour les riders, parcours sportif pour les adeptes du running, du fitness ou encore du roller, zone de pêche « no Kill »…ou encore wakeboard, une activité innovante en pleine expansion en France, qui fait partie des prochaines disciplines susceptibles d’être intégrées aux Jeux Olympiques.

Raison pour laquelle le ministère de la Jeunesse et des Sports, via le CNDS, soutient ce projet depuis son origine, à hauteur de 400 000 €. Rappelons que la métropole de Montpellier, ville pionnière des sports de glisse, attire chaque année, avec le Fise, plus de 500’000 spectateurs et poursuit une dynamique autour des sports urbains porteuse de développement économique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *