Montpellier : tabassé et braqué au tournevis par deux voleurs

VIOLENCES. Le locataire d’une résidence située rue du Tournoi des 6 Nations, près de l’Altrad Stadium, dans le quartier d’Ovalie à Montpellier a été tabassé et braqué avec un tournevis sous la gorge par deux « roulottiers ».

Vers 4h15, dans la nuit de mardi à mercredi, il a entendu des bruits suspects provenant du parking souterrain de la résidence. Il a voulu en avoir le coeur net et quand il est arrivé près de sa voiture en stationnement, il a surpris deux inconnus qui venaient de casser une vitre latérale. Ils étaient affairés à dérober des objets de valeur et autres biens.

Frappé parce qu’il composait le 17

Le résident ne s’est pas dégonflé et a composé le numéro d’urgence de police-secours, le 17, sous les yeux des deux voleurs à la roulotte. Mais, ces derniers l’ont très mal pris et ont malmené, puis frappé la victime pour l’empêcher d’appeler la police, avant de lui arracher son téléphone portable des mains.

Alors qu’il était au sol, l’un d’eux lui a placé un tournevis sous la gorge pour que le duo puissent s’enfuir à pied, sans lui dérober le téléphone. Le résident a pu appeler le 17.

Une BMW garée dans le parking

Un équipage de la brigade anticriminalité -BAC- de la Sécurité publique est arrivée très rapidement sur les lieux. Forts du signalement précis des deux « roulottiers », les policiers ont effectué des patrouilles dans le secteur et les ont localisés. Âgés de 22 ans et de 24 ans, ils n’avaient pas quitté le quartier et pour cause : ils étaient venus dans le parking souterrain avec la BMW de l’un d’eux.

C’est la découverte d’une clé de contact d’une BMW dans la poche de l’un des voleurs qui a mis la puce à l’oreille aux policiers. Effectivement, la BMW a été retrouvée garée dans un coin du parking. À l’intérieur, les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault chargés des investigations ont découvert des objets volés au cours de la nuit dans ce parking : des GPS, des clés USB, de l’argent etc.

Le duo avait déjà cassé la vitre latérale de deux autres voitures en stationnement, quand le propriétaire du troisième véhicule a débarqué. Les deux « roulottiers » ont été déférés ce jeudi soir au parquet de Montpellier.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *