Festival à Montpellier : ça va mousser au Beer Love

FESTIVAL. Ils se sont donnés une semaine pour vous faire découvrir la bière autrement : ateliers, conférences, dégustations, brassages, portes ouvertes, concours, présence de brasseurs locaux, nationaux et internationaux. Eux, ce sont les organisateurs du Beer Love Fest, le premier festival consacré à la bière à Montpellier. Et ça se passera du 18 au 24 septembre.

…Et Ils vécurent heureux en buvant moins, mais en buvant mieux ! Voilà la conclusion, somme toute humoristique, mais pour autant très sérieuse, à laquelle les organisateurs de ce festival montpelliérain souhaitent parvenir à l’issue d’une semaine entière de manifestations axées à 100% autour de la bière et des multiples savoir-faire qui s’y rattachent.

« En 20 ans, nous sommes passés d’une dizaine de brasseurs à plus de 1200 brasseries artisanales », explique Thomas Barbera, expert bière Happy Beer Time, rappelant au passage que Montpellier compte parmi les régions les plus actives et innovantes du milieu brassicole.

Une information surprenante, notre région étant plus généralement associée à ses vins : « C’est un secteur soudé et fédéré dans l’âme, complète Antoine Blain, gérant du Bear’s House. C’est naturellement que le Beer Love Fest est né à Montpellier de l’envie et de l’amitié des différents acteurs locaux ».

L’Analog, la Barbote, le Bear’s House, Couleurs de bières -les bars à bière-, Rolling Beers -fournisseur de matières première-, Happy Beer Time -webzine-, la brasserie des Garrigues et Nouvelle Guinguette se sont donc attablés autour d’une bonne bière pour commencer l’aventure et proposer au public une semaine entière de découvertes et de rencontres.

Montpellier fait mousse

« La bière est un vrai produit avec ses nuances, ses odeurs, ses textures, ses goûts et ses couleurs. Le pari qu’on s’est donné, c’est de vous faire découvrir la bière autrement, de faire littéralement fondre vos palais, d’essayer d’affiner vos papilles, bref, de partager une passion tout en métamorphosant l’image de ce breuvage », indique Justine Nouasra, organisatrice.

Au programme

L’ouverture du festival -lundi 18 septembre à 20h- commence à la Maison des relations internationales, sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle par une dégustation de la bière officielle, l’American Pale Ale, produite par la brasserie Détour, en présence de Thomas et Matthieu, ses créateurs, mais aussi de Garlonn Kergourlay, déléguée générale du Syndicat National des Brasseurs Indépendants.

Elle se poursuivra, comme chaque soir d’ailleurs après l’événement majeur du jour, par un after dans un bar partenaire. S’il est impossible de vous présenter l’intégralité de la programmation ici, un petit tour sur le site officiel du festival devrait vous orienter dans vos choix.

On ne saurait que vous conseiller la visite du Brassin de la Barbote (le 19.09), l’apéro-grignotage et la mini-conférence sur le thème « Bière et cerveau font ils bon méninge ?  » au local L’entrée des artistes ou encore les speed dating du mercredi, l’apéro Kiff&Mix, une soirée festive en plein air et en plein coeur de Montpellier, à côté de l’église Saint-Anne. On y percera les premiers fûts de la bière officielle du festival, à déguster en musique (DJ vinyles only).

Le grand final

Mais, le point d’orgue de ce festival sera sans doute la journée du samedi 23 septembre. Rencontre avec plus de 30 brasseurs d’ici et d’ailleurs, tous fidèles au mouvement Craft Beer et sélectionnés tout spécialement par l’équipe du Beer Love Fest 200 bières artisanales à découvrir et déguster à la pression et en bouteille, animations, conférences, rencontres tout au long de la journée, remise des prix du Concours de brassage amateur, DJ set tout au long de la journée, fanfare festive en fin de journée pour célébrer le grand final.

Tout cela du côté de la Salle Pagezy de 12h à 23h et sur réservation (beerlove.fr) au tarif de 10€, incluant 1 entrée + 1 verre sérigraphié + 5 dégustations pur ceux qui réservent avant le 17.09. Sinon, il vous en coutera 12€ (tarif prévente du 18 au 22/09 ou sur place).

>> Les Off du festival : le déniaisage (le 16 septembre)) ou le brassin public, le 17 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *