Hérault, Neffiès : 30 à 40 hectares de forêt ont brûlé

INCENDIE. Alors que de nombreux moyens de lutte contre les feux de forêt des casernes de l’Hérault, fourgons pompe-tonne pour protéger des habitations compris étaient engagés ce mercredi en fin d’après-midi sur l’important feu de pinède et de garrigue qui s’est propagé de Combaillaux jusqu’aux portes nord-ouest de Montpellier, à Grabels, un incendie se déclarait en bordure de la route de Roujan, sur la commune de Neffiès, près de Pézenas.

De gros moyens ont été dépêchés sur place par le Sdis 34 avec des groupes d’intervention feux de forêt -GIFF-, des fourgons pompe-tonne, car des maisons étaient menacées, ainsi que les Air Tractor et les bombardiers d’eau de la Sécurité civile : Canadair et Tracker.

Selon un bilan provisoire à 21h, de 30 à 40 hectares de forêt auraient été la proie des flammes. Les avions ont quitté le site, alors que la tête de feu paraissait stoppée. Les pompiers sur place vont s’employer à noyer les lisières toute la nuit.

>> Nombreux feux : ce soir, d’autres feux de végétation ont mobilisé les pompiers du Sdis 34 et les équipes de forestiers sapeurs de l’Hérault à Saint-Vincent-d’Olargues, Fabrègues, Mèze, Villeneuve-lès-Maguelone, Pignan -deux départs au bord de la RD 5-, Colombiers -rue de l’Industrie-, Lavérune -bordure de la RD 185 E1-, Lattes -3 hectares avenue de Maguelone- et Pézenes-les-Mines !

1 Comment

  1. Bonjour,

    Pourtant, d’après l’étude du PADD réalisée par la municipalité, la commune de Neffiès serait logée au milieu des vignes (cf. page 1, Résumé du diagnostic. > source http://www.neffies.fr/resources/documents/urbanisme-padd/PADD.pdf).

    Cette étude controverse ne parle pas des risques de feux forts, mentionnés dans le « porter à connaissance de l’état », et ne fait aucune mention des zones à risques qui figurent sur le Plan de Prévention des Risques d’incendie.

    Combien de temps encore avant qu’une enquête publique intègre, neutre et sérieuse puisse enfin voir le jour ?
    Pour l’instant, les neffiessoises et les neffiessois continuent de se faire enfumer… dans le cadre de la révision du PLU en cours depuis…2010 !

    Alain Barthe
    Association UrbaNef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *