Municipales de 2020 : Michaël Delafosse serait dans la course

POLITIQUE. On dit souvent que les absents ont toujours tort, mais, même quand ils ne sont pas là, il arrive que certains soient infirmés de tout par des amis qui ont les oreilles qui traînent : ce dimanche, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole n’a pas pu être présent au 11ème festival de la tomate à Clapiers, contrairement aux précédentes éditions estivales.

« Il y avait le gratin politique d’ici, notamment les socialistes Fanny Dombre-Coste et Michaël Delafosse, ils ont rapidement constaté l’absence de Philippe Saurel, ce qui a permis de libérer visiblement leurs paroles, ils se sont même lâchés » raconte un élu du coin, qui raconte cette anecdote : « Michaël Delafosse a eu une grande conversation avec Jean-François Carenco, 65 ans, l’ancien préfet de la région Île-de-France, récemment nommé pour un mandat de six ans à la tête de la Commission de la régulation et de l’énergie. Carenco qui est proche de la Fédération du parti socialiste de l’Hérault a répété à Michaël Delafosse qu’il fallait qu’il se présente aux municipales de 2020 pour barrer la route à Philippe Saurel, que de nombreux militants comptaient sur lui pour être dans la course, ce qui devrait être le cas ».

D’autres socialistes présents dans les allées de ce festival ont également encouragé le jeune conseiller municipal d’opposition de la ville de Montpellier à se porter candidat dans trois ans. L’échéance paraît lointaine, mais un tel projet politique dans une grande agglomération se prépare à l’avance, pas à la dernière minute.

Le sans-faute de Mylène Fourcade

Philippe Saurel n’a pas pu assister au discours de Mylène Fourcade qu’elle a fait sans aucune préparation écrite, mais, il a été informé hier par son équiipe qui était présente, que la nouvelle déléguée à l’agro-écologie et à l’alimentation de la métropole s’en est sortie à merveille. « Elle a fait incontestablement un sans-faute, l’avis est général sur ce point, elle est brillante et elle a montré qu’elle maîtrise bien le sujet. C’est la preuve que Philippe Saurel a fait un excellent choix », relève l’élu du coin.

Au sein du conseil de Montpellier Méditerranée Métropole -3M-, Mylène Fourcade a remplacé la DVG Isabelle Touzard de Murviel-lès-Montpellier, exclue le 5 juillet dernier avec six vices-présidents pour avoir refusé de rejoindre le groupe LREM et apparentés créés par le président de la Métropole.

Attendu au tournant

« Ceux qui ont été évincés et leurs amis qui n’ont toujours pas digéré la décision de Philippe Saurel sont rancuniers, analyse cet élu héraultais, ils attendent le maire de Montpellier et le président de la métropole au tournant ».

Ce dimanche au festival de la tomate à Clapiers, en étant parfaite dans ses nouvelles attributions, Mylène Fourcade a désarçonné les ennemis de Philippe Saurel, très heureux paraît-il d’apprendre par son équipe, qu’il avait encore marqué des points.

On va guetter ce mardi matin les réactions des maires et des vices-présidents qui feront leur rentrée politique à l’hôtel de la métropole, à Montpellier. D’ici l’été prochain, les cartes auront sûrement été abattues en vue de la course aux municipales de 2020. Il ne faudrait pas que le festival de la tomate de Clapiers de 2018 se transforme en festival de châtaignes !

 

4 Comments

  1. « en étant parfaite dans ses nouvelles attributions, Mylène Fourcade a désarçonné les ennemis de Philippe Saurel »
    C’est un article journalistique ça, ou une note de militant politique????

  2. Delafosse c’est le parmi le pire qui pourrait arriver à Montpellier.
    Il a déjà fait preuve de son incompétence précédemment en profitant bien des « largesses » de l’équipe Mandroux (nombreux voyages sur le dos du contribuables etc…).
    Je ne parle pas de son idéologie de bourgeois déconnectée de la réalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *