Hérault-Gard : un des étés les plus chauds de l’histoire

CANICULE. Météo France de la base de Fréjorgues, à Mauguio a publié son bulletin mensuel pour le mois d’août. Un mois plus chaud que la normale, sans excès dans la moyenne en fait, mais avec quelques jours de canicule, avec des températures dépassant alors 37-38° en plaine.

L’ensoleillement a été partout très bon et donc plutôt excédentaire, par rapport à la normale, mais très sec sur la plus grande partie de la région.

Température la plus chaude

Le début du mois d’août a été très « hot » : on a atteint de nouveaux records annuels de valeur maximale notamment les 4 ou 5 août dernier où le mercure a atteint les 40,4° à Prades-le-Lez, 39,8° à Montarnaud et Béziers-Courtade, 39,7° à Montpellier et 41,6° à Nîmes, certainement la ville la plus chaude d’Occitanie.

>> Ensoleillement : il a été très proche de la normale quasiment partout, avec 9h40 de soleil par jour en moyenne à Montpellier et Nîmes, 8h50 à Mende et 8h20 à Carcassonne.

>> Précipitations : l’été s’est prolongé jusqu’en fin de mois et le cumul de précipitations est largement déficitaire quasiment partout, avec un cumul mensuel souvent inférieur à 20, voire 10 mm.

Un été chaud et très sec

Cet été est le deuxième ou le troisième le plus chaud de l’histoire dans l’Hérault, selon les localités, après l’été record et la canicule de 2003. Il est très comparable avec celui de 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *