Ô de Mila, l’épopée de la bière au sorgho languedocienne

SPÉCIALITÉS. Accompagnée par Transferts depuis 2015 et installée dans la pépinière Créaude à Castelnaudary, la start-up audoise SOMA SAS est née de la rencontre entre Michel Rubayiza, franco-rwandais ingénieur de formation, maître malteur-brasseur et Guillaume Duboin, agronome et passionné de bière.

Leur projet commun qui mêle tradition et innovation, leur a permis de créer « Ô de Mila », la toute première bière française à base de patate douce et de sorgho, une céréale sans gluten originaire d’Afrique, plus connue sous le nom de « mil ».

En Camargue languedocienne

Aujourd’hui, Ô de Mila est brassée avec passion dans le Languedoc : les matières premières utilisées, patate douce et malt de sorgho donc, sont produites dans le sud de la France par un agriculteur de Camargue languedocienne.

En pleine expansion, SOMA SAS voit sa gamme de produits se développer : après la première bière « Ô de Mila » lancée en début d’année, l’entreprise a lancé en juillet une Bière blanche. « D’autres produits sont dans les cartons », confient les deux dirigeants : « une Bière aromatisée aux fruits rouges qui verra le jour cet automne ainsi qu’une gamme bio dont la commercialisation est programmée pour cet hiver ».

À ce jour, ÔdeMila est présente dans une quarantaine de points de vente entre Carcassonne et Toulouse. Bientôt à Montpellier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *