Cap d’Agde : la plage naturiste rouverte au public

SÉCURITÉ. La plage naturiste du chemin d’Austral, à Héliopolis au Cap d’Agde qui avait été fermée au public vendredi, après la découverte d’engins explosifs présumés dans le sable et dans la mer, près du rivage a été rouverte ce samedi à 13h30.

Selon nos informations, les plongeurs-démineurs de la Marine nationale venus de Toulon, dans le Var, ce matin, qui sont spécialisés dans de telles missions périlleuses ont levé tout danger, en découvrant que ces objets retrouvés par des baigneurs ne représentent aucun risque d’explosion.

Périmètre de sécurité levé

Le vaste périmètre de sécurité qui avait été installé sur un tronçon de 400 mètres par les policiers de la Sécurité publique du commissariat de police et la police municipale d’Agde, ainsi que par les sapeurs-pompiers du Sdis de l’Hérault a été levé.

Aucune information n’a filtré au stade actuel de cette opération sur la nature de ces objets qui étaient ensevelis dans le sable, près du rivage et dans l’eau. Il ne s’agissait pas, semble-t-il d’obus des dernières guerres mondiales.

Du coup, la plage a été rendu aux baigneurs.

Un tractopelle avait été réquisitionné ce matin. Photo Sdis 34.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *