Montpellier : les jeunes socialistes à la recherche du Saurel tendance Jaurès

POLITIQUE. Suite à l’interview accordée par Philippe Saurel à Midi Libre dans son édition de lundi, les Jeunes Socialistes de l’Hérault, toujours plus virulents que leurs ainés, ne mâchent pas leurs mots : « On pensait le mépris social réservé à la droite dure ou à des députés LREM en mal de reconnaissance médiatique. Et puis on a retrouvé le maire-président en grande forme dans son interview de rentrée à Midi Libre ».

Le maire de Montpellier donne son jugement sur les premiers mois d’Emmanuel Macron : « Je note que le président de la République essuie les mêmes critiques que nous quand nous sommes arrivés à la tête de la mairie. On critique une équipe inexpérimentée et on m’a dit que je ne tiendrais pas cent jours… Moi, j’attends de voir avant de me prononcer. Notamment pour les discussions sur la réforme du Code du travail. Sur les APL, il est vrai que cela manquait un peu de préparation. Il faut toujours penser aux plus faibles. Mais enfin, ce n’est quand même que 5 € ». C’est cette dernière phrase qui a valu un communiqué du MJS 34.

« En déclarant au sujet de la baisse du montant des aides au logement “Mais enfin, ce n’est quand même que 5€.”, il démontre sa méconnaissance du quotidien de beaucoup de montpelliérains – particulièrement les jeunes – durement touchés par la pauvreté, dénonce les jeunes socialistes. Pas à une contradiction près, il dit juste avant la nécessité de “penser toujours aux plus faibles”. On ne saurait que l’inviter à ne plus y penser, au moins pourrait-on s’attendre à plus d’égard pour ceux pour qui quelques euros représentent beaucoup. Ou, au choix, à faire de la proximité avec les citoyens – et donc leurs réalités – autre chose qu’un slogan ».

Les Jeunes Socialistes jugent ainsi Philippe Saurel, ancien membre du PS qui ne manque pas de la rappeler en y mettant un nuance. Nuance reprise par le communiqué du MJS 34 : « Celui qui se réclamait à tort et à travers du socialisme et de la gauche “tendance Jaurès” ne manque pas une occasion de se faire remarquer par ses sorties – qu’elles soient incohérentes, outrancières, mensongères ou méprisantes ». L’intéressé appréciera…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *