Baillargues-Saint-Brès : le facteur indélicat remercié

INFO MÉTROPOLITAIN. Un facteur du centre de distribution de la Poste de Vendargues qui assurait la tournée des boîtes aux lettres sur les communes de Baillargues et de Saint-Brès, entre Montpellier et Lunel a été confondu vendredi par l’entreprise, comme Métropolitain l’a déjà révélé. L’intéressé qui était en contrat à durée indéterminée -CDD- a été remercié pour faute lourde, comme l’atteste un courrier de La Poste que Métropolitain s’est procuré.

Ce préposé de la Poste avait été détaché un temps du bureau de Castelnau-le-Lez pour suppléer un collègue du centre de distribution de Vendargues en maladie qui assurait les tournées dans des quartiers de Baillargues et de Saint-Brès. Lors d’un transport d’un directeur de la Poste dans des containers à ordures ménagères et dans une vigne de la commune de Saint-Brès, des sacs entiers de lettres qui n’ont jamais été distribuées ont été récupérés, sur les indications de l’employé.

Le nombre de lettres qui ne sont jamais arrivées à destination n’est pas chiffré encore, mais il serait élevé et présente un préjudice matériel et moral très important. L’inventaire est en cours, ce lundi.

Plaintes multiples

Des particuliers, mais aussi les mairies et des chefs d’entreprises de Baillargues et de Saint-Brès s’étaient émus depuis le début de l’année que du courrier expédié dans des conditions normales ne parvenaient pas dans les boîtes aux lettres.

La Poste s’est inquiétée des nombreux signalements concernant la non-distribution du courrier à Baillargues et à Saint-Brès, au point d’avoir déposé une plainte pour vol auprès de la gendarmerie. Ce préposé de la Poste indélicat fait l’objet d’une procédure de licenciement pour faute lourde.

Les particuliers, les mairies et les chefs d’entreprise de ces deux communes voisines vont enfin recevoir leurs lettres, avec des retards importants, comme un responsable de La Poste de l’Hérault le confirme dans un courrier en date de vendredi. Un document que s’est procuré Métropolitain, qui indique que le facteur indélicat a été licencié.

Le courrier de la Poste après les actes du facteur indélicat. Document Métropolitain.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *