Intempéries : la récolte de vin devrait baisser de 18%

VITICULTURE. La récolte de vin sur l’ensemble du territoire national devrait baisser de 18% cette année, par rapport à l’an dernier. La vague de gel qui a touché l’ensemble des bassins viticoles au printemps dernier serait la raison de cette perte, indique ce vendredi le ministère de l’Agriculture.

Selon Agreste, le service statistiques du ministère de l’Agriculture, « la récolte de vin pourrait s’établir en 2017 à 37,2 millions d’hectolitres, soit un niveau inférieur de 18% à celui de 2016, et de 17% à celui de la moyenne des cinq dernières années ».

Une tendance confirmée dans l’Hérault

« Pour l’instant nous sommes au début des vendanges, puisqu’elles ont démarré depuis une dizaine de jours. Il est vrai que nous avons des retours des viticulteurs et que nous sommes sur une tendance assez sensible. La tendance est en effet en baisse », précise Luc Cauquil, directeur de la Fédération des vignerons indépendants de l’Hérault.

« Bien évidemment, les retours ne sont pas chiffrés étant donné que les récoltes sont en cours. Mais au fur et à mesure que les vendanges avancent, on sait que les récoltes sont petites. On se dirige très certainement vers une baisse des récoltes cette année dans le département, ça parait à peu près sûr », ajoute-t-il.

Entre météo et concurrence « déloyale »

Une nouvelle fois les vignerons se retrouvent dans une position inconfortable. Entre une météo qui, cette année n’a pas été de la partie et une concurrence des vins d’Espagne jugée « déloyale » qui ne cesse d’être présente, la colère des viticulteurs pourrait à nouveau monter.

Cette année, plusieurs manifestations et opérations « coup de poing » ont déjà eu lieu en région, notamment à Pézenas dans l’Hérault et à Narbonne dans l’Aude, et ailleurs sur le territoire. L’autoroute A9 avait même été bloquée. Si pour l’heure, le moment est aux vendanges, de nouvelles manifestations pourraient avoir lieu dans l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *