Hérault : enquête après le décès suspect d’une fillette de 5 mois

INFO MÉTROPOLITAIN. Une fillette de cinq mois est décédée le week-end dernier dans l’unité de réanimation des urgences pédiatriques au CHU de Montpellier, où elle avait été admise jeudi, après avoir été héliportée par le Samu 34. Elle avait été secourue au domicile familial de Vendres, au sud de Béziers.

Les parents du bébé étaient absents, quand les sapeurs-pompiers du Sdis 34 et un médecin ont été requis par la nounou, paniquée en le découvrant, visiblement en état d’asphyxie. La nounou a expliqué aux services de secours que la fillette avait mal ingurgité une cuillère de purée. Et qu’elle se serait semble-t-il étouffée…

Autopsie

Grâce aux massages cardiaques prodigués longuement, la fillette qui était en arrêt cardio-respiratoire avait pu être ranimée et transportée au CHU de Montpellier par l’hélicoptère du Samu 34. Hélas, elle est décédée le week-end dernier.

Le procureur de la République de Béziers a ordonné une autopsie, après un obstacle médico-légal posé par un médecin des urgences pédiatriques du CHU de Montpellier.

Coup de théâtre

Coup de théâtre : l’autopsie a révélé que le bébé n’était pas décédé des suites d’une asphyxie par étouffement après avoir ingurgité trop de purée, mais à cause d’une hémorragie interne dans la tête.

Une mort suspecte : chute accidentelle ? Coup involontaire ? Coups volontaires ? Bébé secoué ? Des examens complémentaires ont été réalisés, les résultats ne sont pas encore connus.

Une enquête a été confiée aux gendarmes de la compagnie de Béziers. Elle se poursuit activement avec l’audition de témoins, dont la nounou, pour faire toute la lumière sur le décès de cette fillette de cinq mois.

Le parquet de Béziers va ouvrir une information judiciaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *