Saint-Jean-de-Védas : elle laisse son bébé dans une voiture fermée

INFO MÉTROPOLITAIN. Un bébé d’un an est resté au moins une heure dans la voiture de sa mère verrouillée et vitres fermées garée en plein soleil, ce mardi à la mi-journée sur le parking d’enseignes commerciales de la route de Sète, sur la commune de Saint-Jean-de-Védas, à la périphérie ouest de Montpellier.

C’est un témoin, indigné par la scène à laquelle il a assisté, qui s’est manifesté auprès de notre rédaction : ce jeune montpelliérain est arrivé vers 11h pour faire des achats dans des enseignes diverses. Il a remarqué cette voiture qui stationnait en plein soleil, mais, sans savoir qu’un bébé dormait à l’intérieur.

Un dépanneur en renfort

À midi, en quittant le magasin, il a assisté à une scène surréaliste : la propriétaire du véhicule complètement paniquée, tentant d’ouvrir une des portières pour libérer son bébé d’un an. Elle avait fermé le véhicule en laissant accidentellement les clés à l’intérieur.

Après avoir vaqué pendant une bonne heure dans les commerces, elle s’est aperçue de l’oubli de ses clés et a alerté un dépanneur pour qu’il vienne la sortir d’affaire rapidement. Et c’est un dépanneur effaré et consterné qui s’est rendu compte que la voiture n’était pas vide : un bébé se trouvait dedans, en pleine chaleur.

Vitre brisée

« Je ne comprends pas pourquoi, entre le moment où elle a appelé un dépanneur et son arrivée, cette mère de famille n’a même pas eu l’idée de briser une vitre pour sortir son nourrisson », relève le témoin en colère.

C’est donc le dépanneur découvrant la situation désespérée qui a cassé une vitre, libérant enfin le nourrisson abandonné à son triste sort pendant au moins une heure. Des débris de la vitre qui a été brisée étaient encore visibles ce soir sur le parking de ces enseignes commerciales.

L’histoire ne dit pas si le dépanneur a prévenu les gendarmes…

1 Comment

  1. En 1 heure dans cette situation, le bébé a forcément subi des dégâts, j’espère que si les secours n’ont pas été alerté, des recherches sont entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *