Aurore Kichenin, de Miss Montpellier à Miss Monde

BEAUTÉ. C’est une nouvelle fierté pour la ville. Aurore Kichenin, Miss Montpellier 2016, Miss Languedoc-Roussillon 2016 et première dauphine de Miss France 2017, a été désignée début août par Sylvie Tellier pour représenter la France au concours Miss Monde 2017 qui se déroulera le 18 novembre à Shenzhen en Chine. Une grande satisfaction pour Philippe Saurel qui voit là l’opportunité de faire rayonner Montpellier grâce à sa plus belle représentante. Le maire rappelle que « malgré les critiques avant le concours, Miss France a été un gros succès : 8 000 personnes étaient présentes à l’Arena et Montpellier Events en a tiré un bénéfice de 700 000 € ».

Son naturel fait merveille

La jeune femme de 22 ans affiche un sourire radieux. À ses côtés, Philippe Saurel et Thierry Mazars, délégué Miss France pour la région Languedoc Roussillon, ne cachent pas leur joie. « Je suis très content pour la région et Montpellier de cette participation, affirme ce dernier, qui compte bien guider sa protégée dans cette nouvelle étape. C’est très rare qu’une première dauphine participe au concours de Miss Monde. Alicia (ndlr : Aylies la Miss France en titre) était bloquée par d’autres manifestations et Sylvie Tellier a préféré envoyer Aurore ». Depuis ses premiers concours et notamment son élection au titre de Miss Montpellier en 2016, Aurore Kichenin a gagné en assurance et cela se voit devant les médias où, moins intimidée, son naturel fait merveille.

Merci à la Ville de Montpellier

Malgré la déception d’une belle deuxième place au titre national dans une Arena de Montpellier toute acquises à sa cause, Aurore Kichenin en garde un bon souvenir et part à l’assaut d’une couronne mondiale avec détermination : « Je voudrais remercier la ville de Montpellier, car j’ai été extrêmement soutenue pour la préparation de Miss France en participant à de nombreux événements. Cela m’a beaucoup aidé à m’ouvrir aux gens et avoir un peu plus d’assurance. Je suis très contente de pouvoir continuer à représenter la ville de Montpellier, la région et maintenant la France ».

Thierry Mazars, Aurore Kichenin et Philippe Saurel © CN

Son premier supporter au concours Miss Monde sera Philippe Saurel qui lui a concocté tout un programme pour la mettre en avant : « Nous allons aider Aurore. Plusieurs pages lui seront consacrées dans les journaux municipaux et métropolitains. Elle sera invitée à plusieurs manifestations d’envergure national ou international comme l’accueil des nouveaux montpelliérains, l’inauguration de la statue Youri Gagarine avec une délégation russe ou lors d’un colloque en Chine… ».

Trois mois de préparation

Reste maintenant trois mois de préparation à Aurore Kichenin. Lors du concours Miss Monde 2017, retransmis à la télé -sans doute sur Paris Première-, elle sera jugée sur plusieurs critères et thèmes dont un projet à présenter en vidéo. Notre Miss souhaite mettre en avant un projet axé sur l’écologie autour de l’eau ou de l’électricité et devra se rapprocher d’une petite association.

Outre les juges, le public sera également appelé à voter via un site internet que le comité d’organisation mettra en place prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *