Ligue 1 / Montpellier – Strasbourg : Le MHSC s’en sort bien

FOOTBALL. Montpellier recevait Strasbourg pour la 3e journée de L1. Un bon baromètre pour juger du niveau de l’équipe héraultaise. Les deux formations n’ont pas réussi à se départager (1-1). Et si la défense montpelliéraine a encore apporté des satisfactions, en revanche le secteur offensif peine encore à se montrer réaliste.

Après avoir honoré Souleymane Camara, meilleur buteur du club en L1 avec 48 réalisations, et respecté une minute de silence en mémoire aux victimes des attentats perpétrés en Espagne, les débats pouvaient commencer devant 12 595 spectateurs dont un kop strasbourgeois très actif.

En l’absence de Skhiri (blessure à la cheville) et de Roussillon (choix de l’entraîneur), Michel Der Zakarian avait choisi de titulariser pour la première fois Piriz et Aguilar et d’aligner un 4-2-3-1 comme lors de la fin du match à Toulouse.  Le coach héraultais avait renouvelé sa charnière centrale Mendès-Piriz avec sur les côté Mukiélé et Aguilar. Piriz et Lasne devaient contrôler le milieu de terrain tout en faisant le lien avec l’attaque. L’animation offensive était confiée à Mbenza à droite, Bérigaud à gauche et Sio en pointe. À Sessegnon d’animer ce secteur et d’alimenter en ballon ses attaquants.

Dès la 2e minute, les Montpelliérains manquaient l’occasion d’ouvrir la marque. Sur un coup franc tiré par Mbenza, Bérigaud déviait de la tête mais Sio, idéalement placé au second poteau, se montrait maladroit. Strasbourg n’était pas en reste. Sur l’action suivante, Saadi pénétrait dans la surface, temporisait et passait astucieusement à Sacko qui plongeait dans son dos. Heureusement l’attaquant alsacien ne trouvait pas pas le cadre. Bien en place, disciplinée et solide physiquement, l’équipe strasbourgeoise allait par la suite bouger les Montpelliérains.

À la 20e, après plusieurs ballons mal renvoyés par la défense pailladine, Corgnet au point de pénalty voyait sa frappe repoussée par le dos de Congré. L’échéance n’était que repoussée. Quatre minutes plus tard, Martinez sur le côté gauche trouvait Saadi. Sa frappe au ras du poteau droit, hors de portée de Lecomte, permettait aux Strasbourgeois d’ouvrir la marque.

Montpellier tenta bien par deux fois de revenir. Une première fois d’une frappe des 30 mètres de Piriz qui passa de peu à gauche de la cage alsacienne. Puis, à l’issue d’un bon décalage de Sessegnon pour Sio dont la frappe ne trompa pas la vigilance de Kamara.

Montpellier à réaction

De retour des vestiaires, les Montpelliérains se montraient un peu plus pressant sur les buts strasbourgeois. Michel Der Zakarian décidait à la 51e de sortir Sessegnon pour Dolly. Le milieu sud-africain s’illustrait quelques minutes plus tard d’une frappe des 30 mètres trop au centre pour tromper Kamara. Dès lors le MHSC sonnait la charge et assiégeait les buts strasbourgeois. À la 63e, sur un centre de Lasne, Bérigaud n’appuyait pas suffisamment sa tête. L’attaquant sortait quelques instants plus tard sous les sifflets de la Mosson.

La délivrance arrivait à la 70e. Sur un énième corner, Mendès s’élevait au dessus de la mêlée et déviait de la tête au second poteau pour Congré qui égalisait. Montpellier ne cessa de maintenir la pression. À la 74e, tandis que la Butte Paillade honorait Louis Nicollin, Sio au terme d’une contre-attaque rapide pensait avoir donné l’avantage au MHSC. L’arbitre signalait une position de hors jeu.

En toute fin de match, il s’en fallut de peu sur deux corners pour que Montpellier l’emporte. Rentré quelques minutes auparavant, Camara aurait pu se parer de la tunique du sauveur comme il en eut souvent l’habitude. Une première fois comme buteur si un pied strasbourgeois n’avait empêché le ballon de rentrer. Et en tant que passeur pour Sio qui tenta une finesse sans parvenir à déjouer la surveillance de Kamara. Les deux équipes se séparaient alors sur un match nul justifié même si les Montpelliérains peuvent entretenir des regrets.

Feuille de match :
MHSC-RCSA, 3e journée L1, 12 595 spectateurs : 1-1. Cartons jaunes : Martin (36e), Piriz (36e), Corgnet (39e), Congré (40e).

MHSC : Lecomte – Aguilar – Congré – Mendès – Mukiele – Lasne (Cap.) – Piriz – Sessegnon (51e, Dolly) – Bérigaud (70e, Ninga) – Sio – Mbenza (86e, Camara).
RCSA : Kamara – Martinez – Mangane – Salmier – Lala – Aholou – Corgnet – Goncalves – Martin (88e, Seka – Sackho (64e, Lienard) – Saadi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *