CHU de Montpellier-Toulouse : les cellules d’urgence engagées à Barcelone

ATTENTATS. Les cellules d’urgence médico-psychologique -CUMP- des CHU de Montpellier et de Toulouse sont engagées depuis ce vendredi à Barcelone, auprès des victimes -blessés légers très choqués- et des familles, après les attentats terroristes en Catalogne, à Barcelone, hier soir et à Cambrils, cette nuit.

Le bilan provisoire est de 14 morts et de 130 blessés, dont 26 Français. 17 sont grièvement blessés, selon le ministère des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

La CUMP a pour mission d’intervenir rapidement auprès des personnes victimes d’événements publics dramatiques. Son objectif est de prévenir les pathologies post-traumatiques chez les victimes, les impliqués, mais aussi les sauveteurs. La cellule régionale organise, centralise et assure le lien entre les CUMP départementales de la région.

Unité de soins

Cette cellule psychologique est une unité de soins des CHU. Elle est constituée de professionnels de santé volontaires, des psychologues et des psychiatres à l’écoute des victimes, des familles, des pompiers, gendarmes, urgentistes et autres.

Des agents des CHU de Montpellier et de Toulouse tels qu’infirmiers, psychologues, psychiatres formés au psychotraumatisme, mais aussi des ambulanciers, aides soignants, assistants sociaux sensibilisés à la prise en charge psychologique composent cette unité, qui avait été mobilisée après l’attentat meurtrier de Nice. Elle avait montré son efficacité dans ce domaine de prise en charge très douloureux.

La CUMP est gérée par le Samu. Du personnel du Samu 34 est ainsi engagé à Barcelone, au côté de leurs collègues de Toulouse, avec leur matériel adapté à pareille mission.

Cellule d’urgence médico-psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *