L’Insolite du dimanche : une bonne pipe après un café ?!

CHRONIQUE. Tous les dimanches, la rédaction de Métropolitain sélectionne une information inattendue, en général rigolote, insolite, mais surtout réelle, bref, incroyablement vraie. Reste que beaucoup d’entre-vous vont être déçus, car nous partons chez nos voisins suisses, où nous avons succombé à une initiative qui va faire saliver les messieurs : un café-pipe !

Le concept du café-pipe est importé de Thaïlande En quoi ça cela consiste exactement ? Les clients se rendent au « Café-Pipe », ils commandent un café, et une jolie prostituée leur fait une fellation…Carrément. Dès lors, le fameux slogan « une bonne pipe après le café » est réalité et légal, surtout.

Bradley Charvet, un homme d’affaires suisse et ses trois associés sont à la tête d’une petite entreprise de services érotiques basée à Genève, en Suisse. Ils ont décidé d’ouvrir un café-pipe en plein Genève. Le bar sera ouvert de 9 h à 20 h, et les clients pourront non seulement commander des cafés, mais également des pâtisseries. Le prix d’un café s’élèvera au moins à 60 euros, sans compter le « supplément », dont le tarif est gardé secret . Le café-pipe, c’est pour bientôt à Genève.

Plus performants au travail

Le concept du café-pipe est tout à fait réalisable dans un pays comme la Suisse. D’après son fondateur, on travaillerait mieux après y être passé. Un café-pipe avant d’aller au boulot, ça vous tente? Cette idée peut encore vous paraître absurde, immorale ou irréalisable.

« Des études ont démontré que les hommes étaient plus performants au travail, après avoir été satisfaits durant la matinée », déclare Bradley Charvet, le créateur du concept du café-pipe. Le nom est très explicite: les hommes pourront se rendre dans un café, où ils décideront d’un breuvage de leur choix. Et tout en le dégustant, ils pourront bénéficier d’une fellation faite par l’hôtesse de leur choix.

Services érotiques

Un concept de Facegirl, une entreprise spécialisée dans les services érotiques. La société a décidé d’étendre sa marque en Suisse. Côté légalité, le café-pipe est tout à fait envisageable dans un pays comme la Suisse. En effet, la prostitution y est légale. Pour les hôtesses voulant travailler dans un café-pipe, il suffira d’aller faire une déclaration à la police, où elles seront enregistrées.

Prostitution en France

Le concept reste toujours discuté sur un point : les femmes aimeraient qu’il y ait un équivalant féminin. Et on ne sait toujours pas combien le client qui déboursera 60 € pour le café, alignera en sus pour la pipe.

Le concept a de quoi « faire bander » en France. Mais, gaffe, celui qui a l’intention d’ouvrir un café-pipe chez nous aura du mouron à se faire, car, ce concept tombe sous le coup du délit de la prostitution. Nom d’une pipe !

2 Comments

  1. Seulement , voilà : si cette pratique arrive en France et si l’on y trouve que des hôtesses , certains – et pas des moindres – vont hurler à la discrimination homophobe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *