Féria de Béziers : Kléber Mesquida avec les services de secours

0
Le président Kléber Mesquida au poste médical avancé de la Féria de Béziers. Photo Sdis 34.

SÉCURITÉ. Le président du conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mesquida est venu encourager et féliciter, ce samedi soir, tous ceux qui sont mobilisés jusqu’à mercredi matin pour assurer les services de secours à la Féria de Béziers, devant le poste médical avancé -PMA- dressé depuis hier pour accueillir les victimes : malaises, ivresse, drogue, chutes, rixes, agressions etc.

Au poste de commandement -PC-, en première ligne se trouvent les sapeurs-pompiers de l’Hérault : le colonel Éric Florès, directeur du Sdis 34, son adjoint, le colonel Christophe Durand, le commandant Éric Castillon, chef du centre de secours principal de Béziers et des officiers, dont ceux du groupe départemental de santé étaient présents et ont été mis à l’honneur par le président du Département, entourés d’élus du Biterrois.

24h sur 24

- Annonce -
PAVÉ 250

Tous les acteurs présents 24h sur 24 -pompiers, médecins, Smur-Samu 34, Protection civile, Croix Rouge Française etc.- étaient présents lors de cette réception. Des secouristes qui risquent d’être « bousculés » durant cette Féria très fréquentée. Selon nos informations, lors de la première nuit d’hier à ce matin, l’affluence a été beaucoup plus élevée que lors de la Féria de l’été 2016.

Dès lors, le record d’affluence de l’année dernière -1 million de fans en cinq jours- pourrait être battu cet été.

Les secouristes mobilisés ce soir. Photo Sdis 34.

Les pompiers à la Féria de Béziers. Photo Sdis 34.

Kléber Mesquida et des élus encouragent les secouristes. ¨Photo Sdis 34.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here