Béziers : la Féria sous très haute surveillance

SÉCURITÉ. La 49ème édition de la Féria de Béziers qui a débuté ce vendredi soir pour s’achever mercredi matin est placée sous très haute surveillance et pour cause : l’été dernier, pour ce long week-end de la 15 août, les arènes, les bodegas, les bars, restaurants, hôtels etc. avaient drainé un million de personnes.

État d’urgence et plan Vigipirate élevé au maximum obligent, d’importantes forces de police -municipale, Sécurité publique, CRS, SRPJ, GIPN, RAID- et de gendarmerie sont mobilisées sur les points sensibles. Des policiers en uniforme certes, mais également en civil. Les militaires de Sentinelle en poste à Montpellier seront déployés et effectueront des patrouilles préventives.

Poste médical avancé

Le commissaire de la circonscription de la police nationale de Béziers, Benoît Desmartin supervise l’organisation des mesures de sécurité exceptionnelles. Côté secours, un poste médical avancé -PMA- est activé de ce soir jusqu’à mercredi matin pour accueillir les victimes : ivresse, drogue, chutes, rixes etc. Il est géré par les sapeurs-pompiers et le service de santé du Sdis de l’Hérault. Le Smur-Samu 34, la Croix Rouge et la Protection civile sont également engagés.

Des contrôles nocturnes pour lutter contre l’alcoolémie et la consommation des produits de stupéfiants au volant effectués par les policiers et la gendarmerie auront lieu en sortie de ville et autour de Béziers.

Un policier surveille les arènes de Béziers. Photo DDSP 34.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *