Pompiers de l’Hérault : l’émouvant hommage au caporal Jérémy Beier

CÉRÉMONIE. Un an après l’horrible drame, un émouvant hommage a été rendu au caporal du Sdis 34, Jérémy Beier, mort au feu à l’âge de 24 ans, ce jeudi matin sur un coin du vaste plateau qui s’étend au dessus de la RD 13, entre Gabian et Roquessels, au nord de Béziers.

C’est dans cette zone qui était boisée que le drame s’est noué le 10 août 2016 dans l’après-midi : un groupe d’intervention feux de forêt -GIFF- dépêché en renfort du site du Sdis de l’Hérault à Vailhauquès s’est retrouvé piégé par un impressionnant mur de flammes. Trois des véhicules, dont deux camions-citernes -CCF- brûlaient, mais les quatre « soldats du feu » à bord d’un des CCF étaient pris dans les flammes et grièvement atteints. Ils étaient admis dans le service des grands brûlés au CHU Lapeyronie à Montpellier. Hélas, Jérémy Beier âgé de 24 ans décédait. Il avait fièrement arrosé la réussite à son concours de pompier professionnel. Et il venait d’être engagé dans un des deux centres de secours principaux de Montpellier, après avoir longtemps servi au centre de secours de Saint-Mathieu-de-Tréviers, comme volontaire.

Stèle et fleurs

Ses trois jeunes collègues sont en vie, mais deux d’entre-eux conservent de terribles séquelles physiques et morales. Le quatrième, un véritable miraculé a pu retrouver une activité saine.

Ce jeudi matin, en ce premier anniversaire du décès de Jérémy Beier, sur le plateau de Gabian où la végétation repousse déjà au milieu de pins désarticulés et noircis, le sous-préfet de Béziers, Christian Pouget, le président du conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mesquida et le colonel Éric Florès, le nouveau directeur du Sdis 34 ont rendu hommage au pompier mort au feu. Une stèle sous la forme d’une plaque gravée en souvenir du caporal a été dévoilée, avec un dépôt de gerbes magnifiques, en présence de membres de la famille de Jérémy Beier, inconsolables depuis un an.

Minute de silence

Cette stèle a été érigée à proximité de l’olivier déjà planté au printemps dernier par les parents et les amis de Jérémy Beier, avec autour une photo et un coeur. Les élus, officiers et pompiers du Sdis 34, la famille et amis se sont longuement recueillis, avec des larmes qui ont coulé.

Au même moment ce jeudi matin, une minute de silence était observée dans les casernes du département, les groupements territoriaux et au sein de tous les services du Sdis 34 à Vailhauquès. Le 11 novembre dernier à Montpellier, le caporal Jérémy Beier a été décoré de la Légion d’honneur à titre posthume par Pierre Pouëssel, le préfet de l’Hérault. Personne ne va oublier ce jeune pompier mort au feu, ni les trois autres « soldats du feu » du Sdis 34, marqués à vue.

24 heures après Saint-Pons-de-Mauchiens

De nombreux collègues n’ont pas pu assister à cette cérémonie ce matin et pour cause : ils sont toujours engagés sur l’important feu de forêt de Saint-Pons-de-Mauchiens à Villeveyrac, qui a calciné 150 hectares de pins et de garrigue sur les 500 hectares parcourus mercredi après-midi, selon la préfecture de l’Hérault. Aux lisières de la surface calcinée, ce matin, tous ont eu une grosse pensée pour Jérémy Beier et les trois autres collègues.

Un feu virulent et hors contrôle au nord-est de Montagnac, comme celui de Gabian, un an plus tôt. Cet incendie d’hier rappelle combien les « soldats du feu » professionnels et volontaires sont valeureux et en danger pour affronter chaque été de véritables fronts de flammes.

L’hommage au caporal Jérémy Beier. Photo Sdis 34.
De nombreux officiers et pompiers du Sdis 34 à la cérémonie. Photo Sdis 34.

 

De magnifiques gerbes de fleurs déposées au pied de la stèle. Photo Sdis 34.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *