Mystère à Castelnau-le-Lez : deux crânes humains dans le fleuve

ENQUÊTE. Un pêcheur a fait une macabre découverte ce dimanche à la mi-journée dans le fleuve le Lez, le long de la petite route qui mène à la clinique du Parc, près des lavoirs, sur la commune de Castelnau-le-Lez, à la périphérie nord de Montpellier : au bout de l’hameçon se trouvait un crâne humain ayant séjourné très longtemps dans l’eau, au vu de sa couleur.

Des plongeurs de la gendarmerie venus des brigades nautiques de Marseillan-Plage -ex- unité basée à Agde- et de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales sur place, afin de récupérer éventuellement les autres restes humains ont alors retrouvé un second crâne humain, dans la zone du Lez qu’ils exploraient…

Dater les décès

Les techniciens de l’identification criminelle du groupement de gendarmerie de l’Hérault étaient sur place. Les deux crânes ont été récupérés dans l’après-midi par l’institut médico-légal -IML- du CHU Lapeyronie de Montpellier pour des examens poussés qui permettront de déterminer s’il s’agit des restes de têtes d’homme ou de femme, de dater approximativement les décès et à la faveur de comparaison de la dentition, si elles sont intactes, d’identifier les victimes.

Fichier des disparus

Le mystère reste entier : affaire criminelle ? suicides ? jeux de rôle ? canular ? Des investigations sont actuellement en cours, menées par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Castelnau-le-lez. Il s’agit déhà de déterminer si les deux affaires sont liées ou non.

Première mission actuellement en cours : rechercher dans le fichier national, les diffusions concernant des disparitions de personnes signalées par des familles à Castelnau-le-lez et alentour.

Un plongeur de la gendarmerie.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *