Marseillan-Portiragnes : un noyé, un autre ranimé

SAUVETAGES. Deux baigneurs ont été victimes d’un début de noyade, l’un sur la plage de la Redoute à Portiragnes, où il a été secouru par les maîtres nageurs sauveteurs du poste de secours, l’autre à Marseillan où il est décédé.

À l’arrivée des sapeurs-pompiers du Sdis 34 et d’un médecin du Smur-Samu de Béziers au poste de secours de Portiragnes, le baigneur se trouvait en arrêt cardio-respiratoire et tout était mis en oeuvre pour le ranimer.

Les massages cardiaques ont permis de le ramener à la vie. il a été transporté à l’hôpital de Béziers.

Le Dragon 34 sur place

L’autre baigneur était en cours de réanimation sur la plage privée d’un camping de Marseillan-Plage, où il avait été tiré hors de l’eau, alors que son corps flottait. L’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 34 était sur place, avant de repartir vers une autre mission à Monoblet, dans le Gard pour treuiller un randonneur blessé.

Le campeur n’a pas pu être ranimé, en dépit de longs massages cardiaques. Il a été déclaré décédé à 14h45.

Des conseils de prudence sont répétés depuis lundi sur le littoral, où le vent du Sud entraîne les baigneurs au large des rivages, les isole et les piège, au point qu’ils font des malaises.

Des courants contraires

Des courants dangereux sévissent actuellement sur le littoral héraultais. La préfecture de l’Hérault demande aux baigneurs d’être vigilants : « Attention, avec le vent du Sud, de nombreux courants marins se forment au bord des plages. Vous pouvez avoir l’impression que la mer est calme mais régulièrement il y a des courants contraires non loin de la plage. La Méditerranée est tout autant dangereuse que l’océan Atlantique ».

Selon des statistiques rendues publiques ce mercredi par la préfecture, depuis le 1er juin, on compte 6 décès par noyade et 50 interventions pour sauver des baigneurs et les ranimer sur le littoral de l’Hérault, de la Grande-Motte à Vendres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *